Archives de Tag: Alep

En images : Kobanê libérée

Ville en ruine après des mois de combats, Kobanê a été libérée des obscurantistes de Daesh par les forces de l’YPG et du JPG le 26 janvier. A Kobanê, comme dans de nombreuses villes en Turquie et en Syrie, la victoires a été accueillie par des scènes de joie et des manifestations. L’Etat français a lui aussi, à sa manière, fêté cette victoire en condamnant deux jours plus tard dix militants kurdes à des peines de douze mois à quatre ans de prison avec sursis. Leur crime ? Avoir financé les organisations kurdes qui viennent de repousser Daesh en Syrie !

Images de Kobanê libérée :

freekobnae

L’étoile rouge remplace les fanions de Daesh

kofree1freekoban Lire la suite

Publicités

Vidéos : Une classe en lutte à travers le monde

Quelques vidéos de luttes des travailleuses et des travailleurs à travers le monde en cette fin décembre 2014. Malgré des contextes différents, ce sont partout des mêmes revendications pour une vie meilleure, contre la précarité et les licenciements, pour des hausses de salaires, des embauches et l’amélioration des conditions de travail, revendications similaires qui montrent que les travailleurs n’ont pas de patrie. Prolétaires de tous les pays, unissons-nous !

– Bosnie-Herzégovine :

200 travailleurs de plusieurs usines de Tuzla manifestent et traversent la frontière avec la Croatie pour dénoncer la fermeture de leurs usines et une année sans salaires versés. (voir l’article)

Grève fin décembre des travailleurs de Cosmos à Banja Luka, qui ne sont plus payés depuis des mois.

Lire la suite

Un été meurtrier, un système assassin

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

A l’heure où ces lignes sont écrites, ce sont déjà un millier de Palestiniens qui sont morts suite aux bombardements de l’armée israélienne dans la Bande de Gaza. En Syrie, la guerre entre le dictateur Achar Al-Assad et les bandes djihadistes de l’Etat Islamique ont transformé des villes entières, comme Homs ou Alep, en champ de ruines. En trois ans de guerre civile, le bilan est de 170.000 morts dont au moins 9.000 enfants selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme. Depuis la Syrie d’ailleurs, les forces de l’Etat Islamique ont lancé une vaste opération militaire en Irak, prenant ainsi le contrôle du Nord-Ouest dont la ville de Mossoul. La minorité chrétienne, mais aussi de nombreux chiites, fuient la zone contrôlée par l’EI. En Libye, les affrontements se poursuivent entre bandes armées rivales, un bilan cité par l’AFP le 27 juillet fait état de 98 morts et 400 blessés en deux semaines dans la seule ville de Tripoli et de 38 morts en vingt-quatre heures à Benghazi. Plusieurs journaux laissent entendre que le pire est à venir et que l’ensemble du pays est sur le point de basculer dans une sanglante guerre civile.

Heartfield-Krieg-Leichen

En Europe, les affrontements continuent dans l’Est de l’Ukraine. Si la presse en a parlé lorsqu’un missile a touché un avion de Air Malaisia, faisant 298 morts, politiciens et journalistes s’interrogent pour savoir si c’est l’armée ukrainienne ou les milices pro-russes qui ont tiré. Chacun des camps se renvoie la balle, mais ce qui est certain c’est que toute la population du Dombass est prise entre les tirs des deux bandes armées rivales. Un rapport de Human Rights Watch (HRW) sur les combats du 12 juillet rapporte ainsi que l’armée ukrainienne a bombardé des quartiers de Donetsk avec des roquettes « mass Grad », causant de nombreuses morts dans la population civile. A Lougansk, un bombardement aérien a fait 19 morts et 60 blessés vendredi 25 juillet. Selon les chiffres de l’ONU, la guerre dans l’Est de l’Ukraine a déjà fait plus d’un millier de morts.

Lire la suite

Manifestation et répression en Syrie

AFP, 15 juillet 2011 :

Alors que de grandes manifestations ont lieu vendredi 15 juillet en Syrie, notamment dans les villes de Deir ez-Zor, Hama et Damas, pour demander la libération des détenus et la chute du régime, les forces de sécurité ont tiré à balles réelles à Damas, Deraa (sud) et à Idleb (nord-ouest), faisant quatorze morts, d’après un militant des droits de l’homme.

« Neuf personnes ont été tuées à Damas : six à Qaboune et trois à Roukn Eddine [noms de quartiers]. Trois autres ont été tuées à Idleb [nord-ouest] et deux à Deraa », ville du sud de la Syrie où est né le mouvement de contestation du régime syrien, a affirmé Abdel Karim Rihaoui, de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Les forces de sécurité ont également fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule, toujours selon la même source.

Lire la suite

Syrie : manifestations de masse contre la dictature

Dépêche AP, 1 juillet 2011 :

Plusieurs centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de toutes les villes de Syrie, après la grande prière du vendredi, pour l’une des plus importantes journées de manifestation contre le régime du président Bachar el Assad depuis le début du mouvement il y a trois mois. Divers affrontements ont fait au moins 12 morts, selon des militants des droits de l’homme.

D’après Moustafa Osso, qui recueille des informations et témoignages sur le soulèvement en Syrie, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes, dont la capitale Damas. A Hama (centre), théâtre de l’une des plus importantes des manifestations, quelque 200.000 manifestants étaient rassemblés, selon Omar Idilbi, un porte-parole des Comités locaux d’organisation des manifestations. Les forces armées, a-t-il déclaré, ont ouvert le feu et fait trois morts à Homs, autre ville du centre du pays.

Lire la suite

Alep gagnée par la contestation

Orient le Jour, 18 juin 2011 :

Des milliers de Syriens ont de nouveau manifesté hier à travers le pays contre le régime de Bachar el-Assad, pour un vendredi placé sous le signe d’un héros alaouite de la révolte syrienne contre le mandat français. En face, la répression était au rendez-vous. Seize personnes au moins ont été tuées, dont un manifestant à Alep. Une première. Alep, théâtre hier de manifestations, selon les militants, parallèlement au rassemblement sur le campus universitaire de la ville.

Comme chaque vendredi depuis le début de la contestation, les militants syriens prodémocratie se sont mobilisés en masse malgré la répression, ces manifestations étant dédiées à cheikh Saleh al-Ali, héros alaouite de la révolte syrienne contre le mandat français (1920-1946). Une journée qui s’est soldée par la mort de 16 protestataires à travers tout le pays, ont rapporté les Comités de coordination nationale.

Lire la suite

16 manifestants tués en Syrie

Le Monde, 17 juin 2011 :

Les forces syriennes ont tiré sur des manifestants dans plusieurs villes de Syrie, vendredi 17 juin, alors que plusieurs milliers de personnes ont manifesté contre le régime du président Bachar Al-Assad à travers le pays, dont 5 000 à Homs. Au total, l’armée a abattu 16 protestataires, rapportent les comités de coordination nationale. Parmi les victimes, deux personnes ont été tuées à Homs (centre), une à Deir Ezzor (est), deux à Daël (sud) et une à Douma (15 km au nord de Damas), ont précisé des militants des droits de l’homme à l’AFP. Pour la première fois, un manifestant a été tué à Alep, deuxième ville syrienne et grand carrefour commercial.

A Deir Ezzor, deux autres manifestants, qui arrachaient des portraits du président Bachar Al-Assad et de son père Hafez, ont été tués par des agents des services de renseignement militaires, dans l’est du pays, ont rapporté des témoins. Trois soldats qui refusaient de tirer sur la foule ont par ailleurs été blessés par des hommes de ces services, ont-ils ajouté. La télévision publique syrienne fait état d’un membre des forces de sécurité blessé par des hommes armés dans la même ville.

Lire la suite