Archives de Tag: Alençon

Alençon : Action pour défendre la convention collective 66

Orne Hebdo, 25 juin 2015 :

Pour défendre leur convention collective, ils se sont rassemblés devant le siège social de l’Association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales.

Environ 80 salariés du secteur social et médico-social se sont retrouvés, jeudi 25 juin, devant les locaux du siège l’ADAPEI (Association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales) pour “la défense des acquis conventionnels et des métiers du social” (appel national des fédérations CGT, FO, Sud).

Lire la suite

Publicités

Normandie : Grève dans les magasins La Halle aux vêtements, le premier jour des soldes

Normandie Actu, 19 juin 2015 :

Les syndicats du groupe Vivarte, qui a annoncé la suppression de 1 604 postes, appellent les salariés de La Halle aux vêtements à faire grève, le 24 juin, premier jour des soldes.

Depuis plusieurs semaines, le groupe Vivarte qui détient les magasins Kookaï, André, La Halle aux vêtements, Défi Mode, est en négociation avec ses partenaires sociaux. Le groupe familial créé en Auvergne, qui emploie 17 000 personnes, a mis en place quatre plans de sauvegarde à l’emploi (PSE). 1 604 postes seraient supprimés. En Normandie, 17 magasins André, Défi mode et La Halle aux vêtements sont menacés de fermeture.

Lire la suite

Vidéos de manifestations du 9 avril 2015

Selon la CGT, nous étions 300.000 dans toute la France dont 120.000 à Paris à manifester contre la loi Macron, les politique anti-sociales et l’austérité le 9 avril.

Quelques vidéos de manifestations :

– Paris :

Lire la suite

La grève des postiers reconduite dans l’Orne

Ouest-France, 25 février 2015 :

Plus d’un tiers des facteurs ornais a poursuivi la grève aujourd’hui. Les négociations avec les directeurs locaux n’ont pas permis de débloquer la situation.

Entamée mardi, la grève des postiers s’est poursuivie aujourd’hui… Et elle continuera demain.

Cause de cette grogne : la pause repas de 45 minutes que souhaite mettre en place La Poste.

Lire la suite

Grève illimitée à La Poste en Basse-Normandie

Normandie Actu, 24 février 2015 :

Le mardi 24 février 2015, 1 300 salariés de La Poste étaient en grève, dans l’ensemble de la Basse-Normandie. « Un mouvement de grève historique », selon les syndicats. Détails.

C’est « un mouvement de grève historique » pour les syndicats de Basse-Normandie de La Poste. Le mardi 24 février 2015, entre 900 (chiffres de la direction) et 1 300 salariés (selon les syndicats) de La Poste ont répondu à l’appel à la mobilisation lancé en Basse-Normandie. Leurs revendications ? Conserver leurs conditions de travail actuelles. Pour se faire, syndicalistes et salariés ont voté la grève illimitée, à partir du mardi 24 février 2015. Sa reconduction sera, elle aussi, votée tous les jours en assemblée générale.

Lire la suite

Alençon : Colère à l’hôpital

Tendance Ouest, 4 octobre 2014 :

Sur le manque d’attractivité du centre hospitalier : aucune réponse. Sur la surcharge de travail : aucune réponse. Sur le manque de confiance des médecins de la ville : aucune réponse. La colère gronde dans le personnel du « Chic », le centre hospitalier intercommunal Alençon/ Mamers : après une réunion de CTE jeudi après-midi et un Conseil de surveillance ce vendredi matin 3 octobre, il n’y a aucune réponse aux principales interrogations.

L’intersyndicale du Chic avait invité le personnel a une réunion d’information ce vendredi après-midi. Une soixantaine d’agents y ont participé, en l’abscence de représentants de la direction de l’établissement. La colère gronde après la réunion de CTE et le Conseil de surveillance, il n’y a aucune réponse aux principales interrogations.

Lire la suite

Alençon : Grève à l’usine Carrier

AFP, 10 janvier 2014 :

Des salariés de Carrier, dernier fabricant de cars en France, menacé de liquidation, bloquent la production depuis mercredi matin, a-t-on appris jeudi auprès de la CGT et de la direction de l’usine d’Alençon.

« Plus personne ne travaille tant que la direction refuse de négocier des primes de départ », a indiqué à l’AFP Mickaël Pellerin, délégué CGT du site, qui emploie 178 personnes selon le syndicat.

« Une majorité de salariés » refuse de travailler et la production est en conséquence arrêtée, a indiqué à l’AFP la directrice du site, Sophie Du Merle.

Lire la suite