Archives de Tag: Ajaccio

Loi travail : les dépôts pétroliers de Corse de nouveau bloqués

France 3 Corse Via Stella, 27 mai 2016 :

Le dépôt pétrolier de Lucciana est de nouveau bloqué vendredi matin par la CGT pour protester contre la loi travail. Même cas de figure du côté du site du Vazzio à Ajaccio.

Alors que le blocage des deux centres pétroliers de Corse, celui de Lucciana et celui d’Ajaccio, avait été levé jeudi après-midi, les syndicalistes ont repris leur action vendredi matin.

Lire la suite

Publicités

Blocage des dépôts pétroliers en Corse

France 3 Corse Via Stella, 26 mai 2016 :

Dans le cadre de la nouvelle journée d’action nationale contre la Loi travail, les dépôts pétroliers de la Marana de Lucciana et d’Ajaccio étaient bloqués jeudi, jusqu’en milieu d’après-midi.

Jeudi matin, à 8h, une vingtaine de syndicalistes de la CGT du syndicat FO ont décidé de bloquer le dépôt pétrolier de Lucciana en contestation de la loi travail et sur la dynamique engagée au niveau national.

Lire la suite

Manifestation de l’intersyndicale hospitalière à Ajaccio

Corse Net Info, 6 avril 2016 :

Nouvelle mobilisation à Ajaccio organisée par l’intersyndical de l’hôpital de la Miséricorde que le STC n’a toujours pas rejoint. Toujours les mêmes griefs envers le Ministère de la santé qui ne semble pas prendre la mesure de la situation d’urgence dans lequel se trouve l’établissement.

Les syndicalistes CFDT-CGT ont été reçus par le préfet de Corse Christophe Mirmand qui s’est dit atterré par cette situation. Autour de la table se trouvaient aussi Laurent Marcangeli président du conseil de surveillance, Pierre-Jean Lucciani président du Conseil Départemental de la Corse du Sud, Joselyne Mattei-Fazi présidente de l’Association des maires de Corse-du-Sud.

Lire la suite

Les salariés de l’hôpital d’Ajaccio votent la grève

Corse Matin, 22 mars 2016 :

L’assemblée générale qui s’est tenue cet après-midi au centre hospitalier de la Miséricorde a abouti à une grève reconductible. Comme cela était prévu.

Dès la fin de la réunion, les salariés sont montés jusqu’au bâtiment qui abrite les bureaux de la direction et les ont fermés, faisant sortir les personnels qui s’y trouvaient. Une manifestation est déjà prévue pour jeudi. Elle partira à 14 heures du rond point de l’hôpital pour se diriger vers la préfecture.

Lire la suite

Ajaccio : « i razzisti fora »

Vidéos de l’accueil fait à Ajaccio ce mardi matin aux parlementaires d’extrême-droite :

Lire la suite

Ajaccio : manifestation contre la venue d’eurodéputés xénophobes

Le Point, 9 février 2016 :

Près de 200 personnes ont protesté contre la venue d’une délégation de parlementaires européens d’extrême droite qui tiennent un séminaire à Ajaccio.

Près de 200 personnes se sont rassemblées mardi matin dans l’aéroport d’Ajaccio pour manifester contre l’arrivée d’une délégation de parlementaires européens d’extrême droite. Les députés français et européens du groupe Europe des nations et des libertés doivent tenir durant les trois prochains jours un séminaire de « réflexion et de cohésion » dans un complexe hôtelier de la rive sud d’Ajaccio. Face à la tenue de ce séminaire, un appel à manifestation avait été lancé sur Internet et relayé par plusieurs associations pour accueillir à l’aéroport la délégation.

Lire la suite

La Fonction publique s’est mobilisée en Corse

Corse Net Info, 26 janvier 2016 :

Devant les grilles de la préfecture d’Ajaccio, ils étaient une centaine de manifestants des différents syndicats. Paul Giacomoni, délégué départemental FO a notamment déclaré :

«Le plan permanent contre les revenus impose dans la fonction publique le gel des salaires jusqu’à 2017. Il arrive un moment où il faut que les choses soient dites et comprises. Si nous ne sommes pas rejoints aujourd’hui par cette confédération, alors que tout le monde en Corse trinque, c’est bien parce qu’elle maintient une collaboration étroite avec le gouvernement. Toutes les prévisions budgétaires visent principalement la destruction du service public, les rémunérations et des situations professionnelles de chacun. Tout est devenu mutualisation, économie, privations de moyens pour l’hôpital, l’école, la sécu, pôle emploi, finances, mairies, services sociaux, poste et police. Pour avoir un stylo et du papier, il faut commander désormais à Paris une fois par an.

Lire la suite