Archives de Tag: AIM

Abattoirs AIM. Les salariés reconduisent la grève

ouest-france.fr, 27/02/2015

Ils ont tenu une assemblée générale ce vendredi 27 février.

Vidéo: les salariés se rendant à l’assemblée générale :

Sans titre1

Après l’éphémère épisode Declomesnil, qui a finalement retiré son offre, l’espoir est revenu avec une piste de reprise du site qualifiée de « sérieuse » par les représentants du personnel d’AIM. Lire la suite

Publicités

AIM à Sainte-Cécile : Des salariés bloquent le site

Ouest France, 20 février 2015 :

Environ 350 salariés des abattoirs AIM bloquent les entrées du site de Sainte-Cécile ce vendredi matin. Plusieurs d’entre eux ont même tenu le piquet de grève dans la nuit.

Pas question de baisser les bras pour les salariés des Abattoirs industriels de la Manche (AIM). Hier, ils ont appris que les offres de reprise prévoyaient 400 licenciements sur 600. Une coupe sombre pour les sites de Sainte-Cécile (397 salariés, 118 gardés), Antrain (179 et 107 conservés) et la fermeture de Nogent-le-Rotrou (20 salariés) et Bernay (10 salariés). En piquet de grève depuis hier, des dizaines de salariés veulent se battre pour leurs emplois. A Sainte-Cécile, près de Villedieu-les-Poêles (Manche), ils sont 250 à bloquer l’abattoir. Une assemblée générale est prévue à 10h30 pour voir les suites à donner à leur mouvement.

Des chèques de 500 € aux salariés des abattoirs AIM

Ouest France, 26 décembre 2014 :

Les Abattoirs industriels de la Manche, qui emploient 173 personnes à Antrain (Ille-et-Vilaine), ne peuvent payer l’intégralité des salaires. Les conseils généraux des deux départements viennent en aide aux employés.

Les Abattoirs industriels de la Manche (600 salariés) courent tout droit au dépôt de bilan. Des chèques d’un montant de 500 € ont été distribués par les membres du comité d’entreprise, mercredi à Sainte-Cécile (Manche) où l’abattoir emploie 373 salariés.

Lire la suite

Colère aux abattoirs AIM : À Villedieu, les salariés songent à la grève

Ouest France, 23 décembre 2014 :

Le dialogue entre direction des abattoirs AIM et syndicalistes ce mardi matin semble se durcir. L’entreprise va déposer le bilan le 2 janvier prochain.

Les abattoirs AIM emploient 600 salariés dans la Manche et en Ille et Vilaine. Ce mardi matin les annonces faites au comité central d’entreprise n’ont pas plu aux représentants syndicaux des salariés et aux salariés eux-mêmes. Dont une cinquantaine est descendue dans la cour de la société, à Villedieu, pour exprimer son incompréhension.

Lire la suite