Archives de Tag: Agroalimentaire

Saint-Hernin : La grève se poursuit chez Nicot-Gourmet

Le Télégramme, 25 août 2016 :

En grève depuis ce mercredi, les salariés de l’usine Nicot-Gourmet, entreprise de plats préparés, basée à Saint-Hernin près de Carhaix (29) ont décidé de poursuivre leur mouvement ce vendredi.

Les salariés de l’entreprise, placée en redressement judiciaire en avril, réclament des « réponses claires » de la part de la direction du groupe Nicot-Entreprises sur l’avenir du personnel. Le dossier doit être examiné par le tribunal de commerce de Brest, le 27 septembre prochain.

Publicités

Saint-Hernin : Deux jours de grève à Nicot Gourmet

Ouest France, 24 aout 2016 :

Dans le flou quant à leur avenir, les salariés de Nico Gourmet ont fait grève, ce mercredi et reconduisent le mouvement demain.

saint-hernin-deux-jours-de-greve-nicot-gourmet

Dès le début de la matinée, les salariés de Nico Gourmet ont commencé la grève. Aucune livraison n’a été possible sur le site de Saint-Hernin.

Dans l’après-midi, les employés ont été reçus par le secrétaire général du groupe Nicot Entreprises, Claude Feildel.Le sort des salariés de l’entreprise agroalimentaire est suspendu à la décision du tribunal de commerce, le 27 septembre.

Lire la suite

Grèves pour les salaires en Allemagne

Comme dans bien d’autres pays, de plus en plus de travailleuses et de travailleurs n’arrivent pas, en Allemagne, à boucler les fins de mois. Ainsi, selon les chiffres publiés en ce début juillet 2016, 2,5 millions de salariés ont un deuxième emploi (contre 1,4 millions en 2004) et il y a eu 1,8 milliard d’heures supplémentaires effectuées en 2015… dont la moitié seulement a été payée. Voici quelques échos des luttes dans les boîtes pour les salaires en Allemagne :

Amazon (Bad Hersfeld) : Alors que Amazon organisait ce 12 juillet une grande braderie sur les prix, le « Prime Day », 500 à 600 travailleurs et travailleuses du plus grand site Amazon (situé à Bad Hersfeld en Hesse) ont cessé le travail pour une hausse de salaires. Amazon Allemagne refuse en effet toujours d’intégrer la convention collective du commerce de détail et de correspondance, et impose ainsi des salaires inférieurs de 5% à 10% à ceux de la branche.

Lire la suite

Loi travail : nouveaux blocages et coupures d’électricité ce jeudi à Limoges

 Le Populaire, 9 juin 016 :

Électricité coupée à Family Village. Circulation bloquée sur la rocade nord de Limoges. Avant la manifestation nationale de mardi, les opposants à la loi Travail ont encore mené des opérations coup-de-poing, ce jeudi.

« Toute la zone a été coupée. On veut faire monter la pression, y compris sur le MEDEF. Ce n’est pas la CGT qui fait la loi, mais ce ne sont pas les patrons non plus. » Responsable de la CGT Mines et énergie, Laurent Monteil ne cache pas son envie de voir la mobilisation anti-loi Travail monter en tension. Ce jeudi 9 juin, son syndicat a pourtant fait l’inverse et couper le courant dans la zone commerciale de Family Village, au nord de Limoges. « Une coupure symbolique », assure le cégétiste.

Lire la suite

À Quimperlé, les Minerve seront en tête de manifestation, jeudi matin

Ouest France, 27 avril 2016 :

Les salariés de la conserverie occupent le site de leur entreprise à La Villeneuve-Braouïc depuis jeudi. Demain, ils seront en tête de la manifestation contre la loi Travail.

2016-03-16_15.27.12.jpg

Les salariés de la conserverie Minerve occupent depuis jeudi, le site de leur entreprise à La Villeneuve-Braouïc (Quimperlé). Ils seront en tête de la manifestation contre la loi Travail ce jeudi 28 avril.

Lire la suite

Les salariés de Fossier en grève à Reims

L’Union, 27 avril 2016 :

Ils sont en colère et inquiets. Près de 75 % des salariés de la Maison Fossier ont débrayé ce matin.

Une grande partie ont manifesté devant les locaux de la Neuvillette : « Un ras-le-bol général face au manque de considération de la direction ».

Lire la suite

L’usine Crown Royal se dirige vers une 5e semaine de grève

Radio Canada, 3 avril 2016 :

Les employés de l’usine de whisky Crown Royal, à Gimli, sont sur le point d’entamer leur cinquième semaine de grève.

Les 53 employés de la distillerie sont en grève depuis le 5 mars dernier. Les salaires, les pensions, l’assurance-invalidité à long terme et les vacances sont des éléments en jeu dans ces négociations.

Lire la suite