Archives de Tag: AFP

L’AFP en grève contre la loi travail

Le Figaro, 15 juin 2016 :

Suite à un appel de plusieurs syndicats à un mouvement de grève contre le projet de loi travail et contre des propositions de la direction de l’AFP en vue d’un nouvel accord d’entreprise, l’activité de l’Agence France-Presse risque d’être affectée, et notamment celle du service économique, jusqu’à 15 heures, ce mercredi, annonce l’agence.

affichegreve_ico_01.jpg

Publicités

Nouvelle grève à l’AFP

Le Monde, 15 juillet 2015 :

Une semaine après le début d’un premier mouvement de grève, quatre syndicats de l’Agence France-Presse (AFP) – la Confédération générale du travail (CGT), Force ouvrière (FO), l’union syndicale Solidaires (SUD) et la Confédération française de l’encadrement-Confédération générale des cadres (CFE-CGC) –, représentant la majorité du personnel, ont voté à une large majorité mercredi 15 juillet, lors d’une assemblée générale, une grève de vingt-quatre heures.

Leur but est de demander à la direction de renoncer à dénoncer tous les accords sociaux en vigueur, alors qu’Emmanuel Hoog, le président-directeur général de l’AFP, a fait savoir au début de juillet qu’il comptait dénoncer l’ensemble de ces accords lors d’un comité d’entreprise (CE) extraordinaire jeudi à 9 heures.

Lire la suite

La grève à l’AFP suspendue jusqu’à mercredi

AFP, 10 juillet 2015 :

La grève entamée mardi à l’AFP a été suspendue vendredi jusqu’au mercredi 15 juillet, veille d’un comité d’entreprise (CE) où le PDG de l’Agence, Emmanuel Hoog, doit présenter officiellement son projet de dénonciation de la totalité des accords sociaux.

Une nouvelle assemblée générale (AG) doit avoir lieu mercredi à 14H30 pour décider ou non de la poursuite du mouvement qui a fortement perturbé les services de l’AFP durant trois jours. Ceux-ci ont repris normalement vendredi après-midi.

Lire la suite

Grève reconduite à l’AFP

Ozap, 9 juillet 2015 :

La grève touchant l’AFP a été prolongée jusqu’à cet après-midi au moins. Le mouvement social paralysant l’agence a commencé mardi après-midi et prive, depuis, la plupart des grands médias de leur matière première : les dépêches AFP.

Comme le rapporte Le Monde, le conflit actuel est né d’une négociation pour harmoniser les 117 accords sociaux en vigueur dans l’entreprise concernant le temps de travail, les congés, le compte-épargne temps, la gestion des astreintes… Mais la négociation entamée à la fin 2013 avec les syndicats de salariés hormis la CGT a été récemment dénoncée par la direction.

Lire la suite

La grève à l’AFP se poursuit

Le Monde, 8 juillet 2015 :

Le calme plat qui règne sur les fils de dépêches de l’Agence France-Presse (AFP) va continuer jusqu’à, au moins, jeudi 9 juillet dans l’après-midi. Le mouvement de grève, qui touche l’agence de presse depuis mardi après-midi, a été prolongé de vingt-quatre heures, mercredi. Il prive ainsi plus longuement nombre de journalistes de quotidiens et sites d’information – dont Le Monde – d’une de leurs sources d’information.

A l’origine de ce conflit, la renégociation des accords sociaux en vigueur dans l’entreprise, qui est en cours depuis novembre 2013. Les 2 260 salariés de l’AFP (journalistes, techniciens, cadres…) travaillent dans un cadre complexe : 117 accords se sont empilés depuis la création de l’agence, en 1944.

Lire la suite

L’AFP en grève

Les Echos, 8 juillet 2015 :

Les salariés de l’Agence France-Presse étaient conviés mardi à une assemblée générale par l’intersyndicale de la maison. Celle-ci a appelé à une grève de 24 heures suite à la décision d’Emmanuel Hoog de dénoncer les… 117 accords et conventions de l’agence. L’AFP vient de signer son contrat avec l’Etat, et doit limiter la hausse de ses dépenses de fonctionnement.

Appel à la grève à l’AFP après la dénonciation de 117 accords sociaux par son PDG

Libération, 6 juillet 2015 :

Fustigeant un déni de dialogue social, tout le spectre syndical de l’Agence France-Presse est vent debout après les annonces de la direction.

Rififi en perspective à l’AFP. Les syndicats de l’agence (SNJ, CGT, CFDT, FO, SUD et CGC) appellent les salariés à participer à un arrêt de travail de vingt-quatre heures à partir de mardi 14 h 30 pour protester contre la dénonciation unilatérale par le PDG, Emmanuel Hoog, de tous les accords sociaux en vigueur : 117 au total (RTT, congés payés, etc.)… Contre toute attente en effet, Hoog a déclaré son intention de tout remettre à plat vendredi.

Lire la suite