Archives de Tag: aéroports

Grève des agents de sécurité aéroportuaire en Allemagne

7 sur 7, 25 janvier 2013 :

Le trafic des aéroports de Düsseldorf (ouest), troisième aéroport allemand, et de Cologne-Bonn (ouest) était perturbé vendredi par une grève du personnel de sécurité pour la deuxième journée consécutive.

Travailleurs en grève à l’aéroport de Düsseldorf

A Düsseldorf, 80 vols ont été jusqu’ici annulés pour la journée de vendredi, la plupart d’Air Berlin et Lufthansa, a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’aéroport, rappelant que 50 vols avaient dû l’être jeudi.

A l’aéroport de Cologne-Bonn, 28 vols sont pour l’instant annulés sur les 195 prévus, a indiqué un porte-parole. « La situation est cependant un peu plus détendue que jeudi » dans les terminaux car les passagers, prévenus, ont pris leurs précautions, contrairement à la veille où les voyageurs avaient été pris de court, a-t-il ajouté.

Lire la suite

Allemagne : Débrayage des travailleurs de la sécurité aéroportuaire

Easy Voyage, 10 décembre 2012 :

Le personnel de sécurité de plusieurs aéroports allemands est appelé à faire grève ce lundi matin, en raison du blocage des négociations sur une convention collective, a annoncé dans un communiqué le syndicat des services Verdi. Les aéroports concernés sont ceux de Baden-Baden/Karlsruhe, Berlin Tegel, Berlin Schönefeld, Brême, Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Hanovre, Cologne-Bonn et Stuttgart.

A Francfort, le plus grand aéroport d’Allemagne et le troisième d’Europe, la grève n’avait pour l’instant pas causé de perturbations, a indiqué à l’agence de presse allemande DPA un porte-parole du gestionnaire d’aéroport, Fraport.

Lire la suite

La Lufthansa annule 400 vols mardi en raison d’une grève.

FRANCFORT, 26 mars (Reuters) –

La compagnie aérienne Lufthansa a annoncé l’annulation d’environ 400 vols ce mardi en raison d’une grève des bagagistes dans les aéroports allemands.

A Francfort, le plus gros aéroport du pays, les bagagistes qui réclament des augmentations de salaire cesseront le travail de 03h00 GMT à 12h30 GMT à l’appel du syndicat Verdi, précise la compagnie aérienne lundi soir dans un communiqué.

La Lufthansa, qui assure environ 1.850 vols par jour, ajoute qu’elle a dû annuler quelque 400 vols prévus mardi. Air Berlin prévoit pour sa part d’annuler huit vols.

L’aéroport de Munich sera touché de 04h00 GMT à 12h00 GMT, celui de Düsseldorf de 06h00 GMT à 12h00 GMT, celui de Cologne de 02h00 GMT à 10h00 GMT. A Stuttgart, la grève sera observée de 04h00 GMT à 09h00 GMT.

Lire la suite

Transport aérien : Forte mobilisation pour la défense du droit de grève

20 Minutes, 6 février 2012 :

Plusieurs syndicats de différentes catégories de personnels du transport aérien ont lancé un appel à la grève de ce lundi à jeudi, pour protester contre le service garanti dans l’aérien. Les pilotes affirment que le mouvement est bien suivi, mais les autorités parlent d’un trafic peu perturbé.

Manifestation à Roissy Charles-De-Gaulle le 6 février

Air France ayant réduit le nombre de ses vols de 15 à 20% de manière préventive, le trafic est peu perturbé dans les aéroports ce lundi matin. Selon Aéroports de Paris, la situation était lundi «plutôt tranquille», une centaine de vols ayant été annulés «à froid» pour toute la journée. L’avionneur français a indiqué à la mi-journée avoir annulé «à chaud» 20% de ses vols prévus, le syndicat des pilotes estimant que le taux global des annulations a été de l’ordre de 50%, avec le court et moyen courrier davantage touché.

Lire la suite

Les travailleurs du transport aérien défendent le droit de grève

AFP, 6 février 2012 :

Des perturbations sont attendues dès lundi matin et jusqu’à jeudi dans les aéroports français, en raison d’un appel à la grève lancé par plusieurs syndicats de différentes catégories de personnels du transport aérien, pilotes en tête, qui refusent tout « service minimum ». Le conflit est provoqué par le projet du gouvernement, via une proposition de loi d’un député UMP, d’encadrer le droit de grève dans l’aérien, comme il l’a fait en 2007 dans les transports terrestres, à la SNCF et à la RATP notamment.

Le texte du député des Bouches du Rhône Eric Diard impose notamment aux grévistes de se déclarer individuellement 48 heures à l’avance. Il impose aussi un devoir d’information pour les compagnies avec des prévisions de trafic 24 heures à l’avance. Les organisations syndicales, que ce soient des personnels navigants et de cabine (pilotes, hôtesses, stewards) que les personnels au sol (agents en escale, ravitailleurs, bagagistes, mécaniciens, etc…) représentés par les grandes confédérations ouvrières, voient dans ce texte une tentative du gouvernement de « restreindre le droit de grève« .

Lire la suite

Grève dans le secteur aérien à partir de lundi

Dépêche AP, 3 février 2012 :

Plusieurs syndicats du transport aérien -des personnels au sol comme des pilotes- appellent à une grève nationale toute la semaine prochaine contre la proposition de loi UMP visant à encadrer les conflits sociaux dans les compagnies aériennes. Le mouvement, prévu du 6 au 9 février, pourrait entraîner d’importantes perturbations. Les syndicats dénoncent une « atteinte au droit de grève ».

A Air France, six syndicats (CGT, FO, SNPL, SNPNC, UNAC et UNSA) appellent l’ensemble des personnels de la compagnie à cesser le travail de lundi à partir de 00h01 jusqu’à vendredi 9 février à 23h59. La direction de la compagnie devait diffuser des prévisions de trafic ce vendredi dans l’après-midi.

Lire la suite

Pour la défense du droit de grève dans le transport aérien

Déclaration unitaire des organisations syndicales
CGT, CFTC, FSU, FO, SOLIDAIRES, UNSA d’Ile de France
DROIT DE GREVE

La majorité parlementaire vient d’adopter des mesures visant à s’attaquer au droit de grève dans le transport aérien, les transports publics terrestres.

Salaires, conditions de travail, réintégration des agents de la sureté sous statut public : telles sont les revendications portées par les salariés des aéroports qui étaient massivement en grève en décembre dernier.

Ce projet de loi est une véritable provocation, il n’apporte aucune réponse sur la prise en compte des revendications légitime des salariés.

Lire la suite