Archives de Tag: ADDSEA

Doubs : L’ensemble des syndicats de l’ADDSEA appellent à se mobiliser le 9 mars

Appel intersyndical CGT, CFDT et FO à cesser le travail et à rejoindre la manifestation le 9 mars pour le retrait du projet de loi El Khomri :

Le projet de loi de la ministre El Khomri n’est ni plus ni moins que la fin du code du travail et la suppression des garanties collectives pour les salariés.

Addsea9m

Mobilisons-nous !

A l’appel des organisations de jeunesse et avec le soutien des organisations syndicales une première journée de mobilisation est prévue le mercredi 9 mars.

Lire la suite

Publicités

Correspondants de Nuit (Besançon) : Plus que jamais, mobilisons-nous contre les licenciements !

Tract intersyndical CGT, CFDT et FO d’appel à un rassemblement le 2 novembre devant le siège de l’ADDSEA à 13 h :

SCDN : Plus que jamais, mobilisons-nous contre les licenciements !

Un Comité d’Entreprise est fixé pour le 2 novembre sur les modalités de la fermeture du service.

cdnAff2Mobilisés depuis le mois d’avril 2015, les salariés du Service des Correspondants de Nuit continuent de vivre dans la crainte de licenciements imminents. Le service doit en effet fermer le 31 décembre et 7 à 8 salariés risquent d’être licenciés, et ce sans aucune garantie. Lors de la réunion du 15 octobre, la direction générale a consenti à augmenter la prime de déménagement à 750 euros et à verser une prime de licenciement extra-légale équivalente à un mois de salaire brut sous réserve de l’accord de la mairie.

Lire la suite

Besançon : Les correspondants de nuit refusent d’être bradés

L’Est Républicain, 16 octobre 2015 :

ILS SAVENT QUE, le 31 décembre prochain, ce sera la fin définitive de leur service. Même si leurs appels au rassemblement de soutien ne mobilisent souvent qu’eux-mêmes et les délégués de l’ADDSEA (association de sauvegarde de l’enfant à l’adulte), la structure dont ils dépendent, les correspondants de nuit n’entendent pas être « bradés » en silence. Ils se sont retrouvés hier matin juste avant les discussions entre la direction de l’association, les élus du comité d’entreprise et les délégués du personnel des correspondants. « Pour l’instant, il y a de petites avancées mais rien n’est encore acté. Il pourrait y avoir des efforts sur la prime de licenciement et sur la prime de déménagement », indiquait Pascal Descamps délégué CGT de l’ADDSEA au sortir de la réunion. On le sait, les correspondants soutenus par la CGT, FO et la CFDT demandent 20.000 € de prime extra-légale de licenciement pour chacun et 5.000 € de prime de déménagement.

Avec la suppression du service, sur les quatorze postes, sept à huit salariés peuvent être l’objet de licenciements économiques secs. « On demande des reclassements en interne pour chacun. Pour l’instant, une personne est reclassée à la Ville, une autre à la SAIEMB. Mais il peut y avoir des départs en retraite à l’ADDSEA, 31 salariés ont plus de 60 ans et si on retire les postes les plus qualifiés, il reste 21 personnes dont certaines peuvent être intéressées par un départ », précise Pascal Descamps.

Lire la suite

Correspondants de Nuit : Non aux licenciements à l’ADDSEA !

Non à la braderie des salariés du Service des Correspondants de Nuit !
Non aux licenciements à l’ADDSEA !
Pour faire avancer leurs revendications, les salariés du Service des Correspondants de Nuit, soutenus par les syndicats CGT, CFDT et FO de l’ADDSEA, appellent à un rassemblement :
Jeudi 15 octobre à partir de 9 h 30, devant le siège social de l’ADDSEA, 5 rue Albert Thomas à Besançon

licen

Le 15 octobre, la Direction Générale ouvre des discussions avec les élus du Comité d’Entreprise et les DP du Service des Correspondants de Nuit à propos de la fermeture du service, confirmée pour le 31 décembre 2015.

Lire la suite

Besançon : les correspondants de nuit toujours en négociations

L’Est Républicain, 5 octobre 2015 :

DÉPENDANT DE l’ADDSEA (association départementale de sauvegarde de l’enfant à l’adulte), pris en charge financièrement par la ville, le service des correspondants de nuit arrêtera définitivement de fonctionner le 31 décembre prochain. À plusieurs reprises, les salariés du service sont venus manifester avec le soutien des syndicats CGT, CFDT et FO de l’ADDSEA devant l’hôtel de ville à l‘heure des séances du conseil municipal.

Ils se sont à nouveau retrouvés hier après-midi devant la mairie. « Le service comptait vingt personnes, il en reste quatorze. Certaines devraient être reclassées dans un autre service, un autre peut-être à la ville, un autre à la SAIEMB. Il peut y avoir 7 à 8 licenciements économiques », souligne Pascal Descamps délégué CGT à l’ADDSEA.

Lire la suite

Le 8 octobre, toutes et tous en grève pour participer aux manifestations !

Appel des syndicats CGT ADDSEA et SUD Santé-Sociaux du Doubs pour les manifestations du 8 octobre à Besançon et Montbéliard :

8octADDSEASalaires gelés, salariés licenciés, conditions de travail dégradées, emplois menacés, convention collective attaquée…

A l’ADDSEA comme ailleurs
Ça ne peut plus durer !

Les syndicats CGT, SUD et FSU appellent le 8 octobre 2015 à une journée nationale, intersyndicale et interprofessionnelle de grèves et de manifestations.

Lire la suite

Besançon : Non à la braderie des salariés du Service des Correspondants de Nuit !

Appel à un rassemblement avec nos collègues du Service des Correspondants de Nuit le lundi 5 octobre à 15 h 30 devant la mairie de Besançon (Esplanade des Droits de l’Homme) :

cdn3

Non à la braderie des salariés
du Service des Correspondants de Nuit !

La fermeture du Service des Correspondants de Nuit, service géré par l’ADDSEA avec un financement de la ville de Besançon, est confirmée pour le 31 décembre 2015. Selon les propos de la direction générale de l’ADDSEA lors du Comité d’Entreprise du 17 septembre, cette fermeture entraînera la suppression des 14 postes restants avec 7 à 8 licenciements économiques.

Lire la suite