Archives de Tag: Adana

Manifestations en Turquie suite au massacre de Suruç

Ce lundi 20 juillet, un attentat commis par Daesh a fait au moins 30 morts à Suruç. L’attentat a visé des jeunes qui, à l’appel de la SGDF (Sosyalist Gençlik Dernekleri Federasyonunun), allait aider à la reconstruction de Kobanê en Rojava (Kurdistan de Syrie). Dès ce soir, des rassemblements et des manifestations ont lieu en Turquie en mémoire de ceux et celles qui sont tombés et pour dénoncer ce crime ignoble probablement commis avec la complicité du régime AKP. On note qu’à Bursa, les forces de répression ont attaqué la manifestation et que trois manifestants ont été arrêtés. Des affrontements opposent également manifestants et forces de répression dans les environs de Taksim à Istanbul.

– Adana :

TR_Adana1TR_Adana2 Lire la suite

Elections sous tension en Turquie

Selon les sondages, le HDP (Parti Démocratique des Peuples) pourrait dépasser la barre des 10% et entrer au parlement lors des élections législatives du 7 juin en Turquie. Coalition regroupant le parti kurde BDP (Barış ve Demokrasi Partisi) et des organisations de gauche ou d’extrême-gauche de Turquie comme le Yeşiller ve Sol Gelecek Partisi, le Devrimci Sosyalist İşçi Partisi ou le Emek Partisi, le HDP indique défendre un programme «à l’opposé de l’ultralibéralisme et de l’islamisme de l’AKP, mais aussi à l’opposé du nationalisme, point commun de tous les partis politiques en jeu». On y trouve donc des revendications de type syndicale, pour le droit des femmes (ainsi le HDP indique : « Nous condamnons sans équivoque la polygamie et les mariages forcés ») ou des minorités kurdes, alévis ou arméniennes.

Sorte de « Front de Gauche » en Turquie, il ne s’agit pas de transformer le HDP en parti communiste révolutionnaire ni de cacher les divergences. Il n’empêche que le HDP mobilise un certain nombre de militantes et de militants défendant des valeurs progressistes face aux réactionnaires de l’AKP et aux nationalistes. Et si le HDP obtient des députés ce sera au détriment de l’AKP du président Erdogan.

Lire la suite

Sanglante répression en Turquie

Selon le bilan publié ce dimanche 12 octobre par le site Sendika.org, la répression du gouvernement Erdogan, menée conjointement avec des membres de l’AKP, du Hezbollah, des mouvements salafistes et de l’extrême-droite nationaliste, a déjà fait 41 morts parmi les manifestants en Turquie. Depuis le 6 octobre, les manifestations se multiplient tant dans les régions kurdes que dans les grandes villes de l’Ouest de la Turquie, pour soutenir la résistance de Kobanê face aux fanatiques de Daesh et la complicité du gouvernement Erdogan avec les terroristes.

Manifestation à Canakkale (11 octobre)

Manifestation à Canakkale (11 octobre)

Selon les informations officielles, ces quatre derniers jours, la répression a fait aussi 351 blessés et 1.024 personnes ont été arrêtées.

Le décompte des victimes de la répression est le suivant :

Lire la suite

Vidéos : Manifestations et répression en Turquie

En solidarité avec la population de Kobanê qui résiste face aux obscurantistes de Daech et contre la complicité de l’appareil d’Etat turc avec les brutes intégristes, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes de Turquie, manifestations qui doivent faire face à la violence des forces de répression (voir l’article).

Quelques vidéos sur les manifestations et la répression à travers la Turquie :

– Adana, 7 octobre

– Ankara : Répression contre un groupe de manifestants, 7 octobre

Lire la suite

Quelques images de manifestations à travers la Turquie

Partout en Turquie ce 31 mai, jour anniversaire du soulèvement du parc Gezi, des manifestations ont eu lieu contre le régime policier, réactionnaire et anti-ouvrier d’Erdogan. En plus d’Istanbul et d’Ankara, des manifestations ont eu lieu notamment à Izmir, Adana, Samsun, Mersin, Eskisehir, Turquie, Antakya, Bursa, Canakkale, Kocaeli, Zonguldak et Sivas. Partout, les slogans étaient les même comme « Taksim partout, résistance partout », « Gouvernement assassin démission », etc. En plus des victimes de la répression policière de l’année dernière, toutes et tous avaient aussi en tête les 301 mineurs morts à Soma et les récentes victimes des forces de répression à Istanbul. Des affrontements entre les forces de répression et les manifestants ont eu lieu à Izmir, Adana et à Antioche.

Quelques images des manifestations à travers la Turquie.

Adana

Adana

Lire la suite

Colère et manifestations en Turquie contre l’Etat meurtrier

Après la mort de 301 mineurs pour les profits du capital à Soma, les forces de répression ont assassiné deux personnes jeudi 22 mai à Istanbul. Vendredi 23 mai, c’est partout en Turquie que l’on a manifesté contre l’Etat meurtrier à l’appel des associations alévis et des organisations progressistes. A Istanbul, ce sont 10.000 personnes qui ont rendu un dernier hommage à Uğur Kurt, jeune homme de 30 ans assassiné d’une balle par les forces de police le 22 mai.

Manifestation à Izmir

Izmir

Lire la suite

Troisième série de vidéos des manifestations du 1er Mai 2014

– Adana (Turquie) :

– Ankara (Turquie) :

Lire la suite

Mobilisation à Adana contre la répression

A Adana (Turquie), les habitants sont descendus par milliers dans les rues dans la soirée le 18 juillet pour dénoncer la répression et l’arrestation de plusieurs dizaines de personnes ayant participé au mouvement à leur domicile.

Adana

Manifestation à Adana, 18 juillet 2013

Nouvelle nuit de résistance face à la répression en Turquie

Après la violente répression de la nuit du 15 au 16 juin Place Taksim à Istanbul, la nuit du 16 au 17 juin a été une nouvelle nuit de lutte à travers la Turquie.

A Istanbul, malgré la répression (on a même vu des hélicoptères être utilisés par la police pour lancer des lacrymogènes à Halaskargazi vers 20 h 30), les manifestations ont duré jusque tard dans la nuit. Ainsi, vers 22 h, une foule manifestait dans les rues İkitelli-Atakent, protégée par un convoi d’automobilistes.  A Karaköy, où des barricades ont été érigées, on comptait 5.000 manifestants. A Okmeydan, des affrontements intensifs ont opposés manifestants et forces de répression, les habitants du quartier ont apporté de la nourriture aux manifestants et ont aidé à soigner les blessés. Vers 22 h 30, à Alibeyköy, environ 1.000 personnes ont manifesté devant la mosquée Veysel Karani en scandant  » gouvernement démission ». Des milliers de manifestants venant de Akaretler se dirigeaient vers Taksim en scandant « Taksim sera à nous ».

akaretler1

Istanbul : Manifestants de Akaretler en direction de Taksim

Vers 23 heures, une foule de manifestants partis de Ikitelli a fait fermer les cabine de péage de Mahmutbey. Dans le district de Beylikdüzü, des milliers de personnes ont bloqué le trafic de l’autoroute E5 puis sont partis en marche vers le siège local de l’AKP. Toujours vers 23 h, on comptait toujours 5.000 manifestants à Karaköy scandant « l’AKP va partir, la justice va revenir ».

Lire la suite

Manifestations et répression dans les rues d’Istanbul

Ce 16 juin, des manifestations ont eu lieu dans différents quartiers d’Istanbul, avec à chaque fois une violente répression policière. Entre 17 et 18 heures, on notait par exemple des affrontements entre manifestants et forces de répression à Şişli, rue Pangalti, rue Ergenekon, Besiktas, etc…

Vers 16 h 30, une manifestation partie de Beşiktaş a rejoint Nişantaşı avec 15.000 personnes. Vers 18 heures, les habitants du district de Nurtepe ont bloqué la circulation. Vers 19 heures, ce sont des milliers de personnes qui manifestent à Bomonti. A 20 h 30, ce sont 3.000 personnes qui construisent des barricades à Karaköy. Ce sont là quelques exemples de manifestations à Istanbul cet après-midi.

Féministes rue Istiklal, vers 15 h 30

Féministes rue Istiklal, vers 15 h 30

Lire la suite