Archives de Tag: Abadan

Petite histoire du 1er Mai en images

Retracer, même dans les grandes lignes, l’histoire du 1er Mai, c’est retracer l’histoire des luttes de la classe ouvrière sur les cinq continents. Gabriel Deville, socialiste français, écrivait ainsi en 1896 dans son « Historique du 1er Mai » : «  » Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !  » ont écrit Marx et Engels, et le Premier Mai est la consécration de cette union. » Et effectivement, le 1er Mai est le jour où, de Oslo à Pretoria, d’Islamabad à Buenos Aires, les travailleuses et les travailleurs descendent dans les rues, brandissent des mêmes drapeaux rouges et dans des conditions différentes, parfois malgré une répression sanglante, défendent leurs revendications.

1maiAUSTRa

Plaque commémorative à Melbourne de la décision des ouvriers de la construction de lancer un mouvement en avril 1856 pour les 8 heures

Rosa Luxembourg souligne les origines australiennes du 1er Mai dans un article paru en 1894 dans la Sprawa Robotnicza : « Les travailleurs y décidèrent en 1856 d’organiser une journée d’arrêt total du travail, avec des réunions et des distractions, afin de manifester pour la journée de 8 heures. La date de cette manifestation devait être le 21 avril. Au début, les travailleurs australiens avaient prévu cela uniquement pour l’année 1856. Mais cette première manifestation eut une telle répercussion sur les masses prolétariennes d’Australie, les stimulant et les amenant à de nouvelles campagnes, qu’il fut décidé de renouveler cette manifestation tous les ans. »

Lire la suite

Publicités

Grèves ouvrières au Khuzestan

Révolution en Iran, 19 avril 2011 :

Dixième jour de grève dans l’industrie pétrochimique à Mahshar :

Lundi 18 avril, au dixième jour de grève dans l’industrie pétrochimique de Mahshar (Khuzestan), le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran indique dans un communiqué que tôt dans la matinée de nombreux travailleurs s’étaient rassemblés devant le site de Bandar Imam. Aussi, la direction du complexe pétrochimique de Amir Kabir a finalement accepté de négocier avec une délégation de représentants des ouvriers. Les ouvriers ont désigné 25 des leurs comme délégués pour les négociations qui commencent le mardi 19 avril. Les travailleurs ont annoncé que la grève ne prendrait fin qu’une fois leurs revendications satisfaites, en particulier la signature de contrats directs avec le complexe et non par le biais de sous-traitants, impliquant l’égalité en matière de salaire et de droits entre tous les ouvriers.

Lire la suite