Archives de Catégorie: Mauritanie

Port Automne de Nouakchott : Les dockers se préparent à la grève

Alakhbar, 8 janvier 2016 :

Une coalition de dix centrales syndicales prépare activement une grève au Port Autonome de Nouakchott (Port de l’Amitié). Les dockers ont déclaré à Alakhbar que « ce sera une grève historique ». La grève qui devait débuter ce jeudi a été reportée « pour régler les dernier détails ».

La raison de ce mouvement d’humeur qui se profile à l’horizon est « la sortie TC ». Il s’agit du système de sortie des conteneurs en ville. Les dockers exigent son annulation estimant « qu’il nuit à leurs conditions de travail et de vie ».

Lire la suite

Publicités

Mauritanie: Répression d’une manifestation pour la libération d’un anti-esclavagiste

TV5 Monde, 29 novembre 2015 :

La police mauritanienne a dispersé samedi une manifestation pour la libération du responsable d’une organisation anti-esclavagiste, un rassemblement au cours duquel 12 personnes ont été arrêtées et plusieurs blessées, selon un journaliste de l’AFP et cette ONG.

Manifestation contre l’esclavage à Nouakchott en avril 2015

Plusieurs dizaines de militants de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) qui manifestaient samedi à Nouakchott pour la libération de Biram Dah Ould Abeid, président de cette ONG anti-esclavagiste, ont été dispersés par la police à coup de grenades lacrymogènes, a constaté un journaliste de l’AFP.

Lire la suite

Diaporama du 1er Mai 2015

Diaporama du 1er Mai 2015 à travers le monde : cinq continents, une seule classe ouvrière !

Le 1er Mai est ce jour où travailleuses et travailleurs des cinq continents descendent dans la rue pour défendre leurs revendications. Sous des climats, dans des langues et des contextes différents, ce sont pourtant des revendications similaires, pour les salaires, la réduction du temps de travail, contre les licenciements, l’austérité et le chômage, mais aussi contre le racisme et les discriminations, contre les violences policières ou contre l’oppression des femmes. Bref, une journée où le mot d’ordre « Prolétaires de tous les pays, unissons-nous » prend tout son sens.

France

Lire la suite

Le 1er Mai 2015 en Mauritanie, au Sénégal et au Burkina Faso

RFI, 2 mai 2015 :

Au Burkina Faso, malgré le contexte de transition les syndicats ne lâchent rien

Au Burkina Faso, c’est dans un contexte particulier, post-insurrection, que les travailleurs ont commémoré vendredi 1er mai la fête du Travail. Malgré un contexte de transition où le gouvernement se dit préoccupé par les préparatifs des élections générales d’octobre prochain, les syndicats restent fidèles à leur engagement. Depuis pratiquement trois ans, les mêmes revendications parviennent au gouvernement sans obtenir de réponse et les travailleurs haussent le ton.

1 Mai à Dakar

1 Mai à Dakar (Sénégal)

Comme chaque année, les mêmes slogans ont été scandés par les travailleurs durant la marche et le meeting qui ont marqué la célébration de la fête du Travail au Burkina Faso. Les revendications demeurent les mêmes depuis pratiquement trois ans : une révision de la loi portant régime juridique applicable aux emplois et agents de la fonction publique, une diminution significative des prix du carburant et des produits de grande consommation, la suppression de l’impôt unique sur le traitement des salaires entre autres.

Lire la suite

Deuxième série de photos du 1er Mai 2015

Deuxième série de photos de manifestations du 1er Mai 2015, journée internationale de lutte des travailleuses et des travailleurs (voir la première série de photos et de vidéos) :

– Ankara (Turquie) :

Ankara1mcankara1mb Lire la suite

Mauritanie : Victoire des travailleurs de la SNIM

RFI, 3 avril 2015 :

C’est la fin du plus long conflit du secteur minier mauritanien. Deux mois de grève à la la Société nationale industrielle et minière de Mauritanie (SNIM), ont pris fin, le jeudi 2 avril, avec un accord conclu entre les grévistes et la direction dans la ville de Zouérat. La direction s’engage à ouvrir dans les 48 heures les négociations salariales que réclament depuis des mois les mineurs. Par ailleurs, deux mois salaires seront versés par la direction, un autre par le chef de l’Etat.

Snim04

Jeudi 2 avril au soir, les mineurs de Zouérat exultaient à l’annonce de l’accord conclu avec la direction. Un accord qui met fin à une douloureuse grève de deux mois qui a épuisé les corps, les esprits et les portefeuilles, ceux des mineurs comme celui de l’Etat. La mine de fer de Zouérat représente en effet un quart des finances du budget national. Et cette longue grève a quasiment paralysé l’économie mauritanienne.

Lire la suite

La grève du secteur minier paralyse la Mauritanie

Afrik.com, 2 avril 2015 :

Les salariés de la société minière industrielle de Mauritanie sont en grève, depuis près de deux mois, afin de dénoncer la non-application d’un protocole d’accord qui prévoyait une augmentation des salaires. Une délégation de grévistes s’est rendue, ce mardi, à la mairie de Zouérat afin de tenter de trouver une solution à cette crise qui paralyse le pays.

SNIM30

Le secteur minier en Mauritanie traverse une crise. Et pour cause, les salariés de la société nationale industrielle et minière (SNIM) du pays est en grève, réclamant une augmentation de salaire. Afin de les soutenir dans leur cause un collectif constitué de plusieurs partis d’opposition, d’organisations non gouvernementales ont organisé ce mardi une marche à Nouakchott, la capitale du pays. Au même moment des salariés de la SNIM se sont entretenus avec le maire de la ville de Zouérat, afin de trouver une solution.

Lire la suite