Archives de Catégorie: Malaisie

Vidéos du 1er Mai 2014

Première série de vidéos des manifestations du 1er Mai 2014 à travers le monde :

Athènes (Grèce) :

Lire la suite

Publicités

Malaisie : Les travailleurs dans les rues pour le 1er Mai

A Kuala Lumpur (500 selon la police) et d’autres villes de Malaisie, les travailleuses et travailleurs ont manifesté en ce 1 Mai 2012. Au coeur des revendications des hausses de salaires, alors que le président a annoncé dans la soirée de lundi soir une hausse ridicule montant le salaire minimum à 900 ringgit (297$) pour les salariés du secteur privé dans la péninsule malaisienne et à 800 ringgit (264 $) dans les Etats plus pauvres de Sabah et Sarawak. La Malaisie reste le pays avec les plus bas salaires de la région.

Manifestation du 1 mai 2012 à Kuala Lumpur

Quelques affiches pour le 1er Mai 2012

A la veille du 1er Mai, Journée Internationale des Travailleurs, quelques affiches d’appel pour ce 1er Mai 2012 où, comme le disent les camarades d’Israël dans leur déclaration, « des millions de gens à travers le monde marcheront, dans des dizaines de différentes langues, mais partageront la même revendication, la défense des intérêts de la classe ouvrière ».

Allemagne : Appel à la manif à Duisburg, "Il n'y a pas d'alternative à la révolution"

Lire la suite

Liberté pour Hamza Kashgari

Le 12 Février, la police malaisienne expulsait Hamza Kashgari, chroniqueur saoudien âgé de 23 ans, qui avait fui l’Arabie saoudite après avoir fait des commentaires sur Twitter considérés par certains comme une “insulte” au prophète Mahomet. Il y a de nombreux appels d’islamistes pour son exécution ; en Arabie saoudite le blasphème est puni de mort.

Les régimes théocratiques comme l’Arabie saoudite ne tolèrent pas la liberté la plus élémentaire de pensée et d’expression. Nous défendons le droit de chacun dans le monde d’exprimer librement ses points de vue, y compris de critiquer la religion. Nous condamnons le gouvernement malaisien pour la détention de Kashgari qui avait fui le pays et le fait de l’avoir remis aux autorités saoudiennes. Nous sommes également préoccupés d’apprendre le rôle d’INTERPOL qui aurait émis un mandat du gouvernement saoudien pour son arrestation. Cela implique qu’aucun demandeur d’asile ou réfugié n’est à l’abri de la moindre persécution, même après avoir fui.

Lire la suite

Malaisie : Une firme nippone appelée à abandonner ses poursuites pour diffamation contre un défenseur des droits de l’homme

… et à respecter les droits des travailleurs migrants.

16 août 2011 : Le 14 février 2011, la filiale malaise de l’entreprise d’électronique japonaise Asahi Kosei a engagé des poursuites pour diffamation pour la somme de 3,2 millions de dollars contre Charles Hector, défenseur des droits humains, après que ce celui-ci ait publié sur son blog des témoignages recueillis auprès de travailleurs et travailleuses migrants birmans décrivant une litanie d’atteintes aux droits des travailleurs et humains dans cette entreprise.

La Confédération syndicale internationale (CSI) appelle l’entreprise à abandonner ses poursuites, qui ne semblent avoir d’autre finalité que de réduire au silence les critiques moyennant la menace de la ruine financière. D’autre part, ce procès est susceptible de museler les travailleurs et autres défenseurs des droits des travailleurs qui, autrement, s’insurgeraient contre toute atteinte aux droits fondamentaux commise par d’autres formes nationales et multinationales en Malaisie. La CSI demande, par ailleurs, à la firme Asahi Kosei (m) Sdn Bhd d’embaucher ses travailleurs directement plutôt qu’à travers une agence de sous-traitance et de respecter les normes malaises et internationales relatives au travail et à la migration. Lire la suite