Archives de Catégorie: Liban

Grève des professeurs lundi au Liban

L’Orient Le Jour, 24 octobre 2015 :

L’année scolaire 2015-2016 sera-t-elle compromise ? Le risque existe en effet, puisque, tout en étant conscient de l’état de division politique qui paralyse le pays, le syndicat des enseignants des écoles privé de Nehmé Mahfoud a décidé d’engager une nouvelle épreuve de force avec les responsables.

Cette épreuve se traduira par une grève dans l’enseignement primaire et complémentaire des secteurs public et privé lundi prochain. Objectif, faire pression pour que la grille des traitements et salaires figure à l’ordre du jour de la session parlementaire qui se prépare.

Lire la suite

Publicités

Beyrouth : La rue se mobilise pour la libération de Waref Sleiman et Pierre Hachache

L’Orient Le Jour, 18 octobre 2015 :

Des centaines de manifestants ont fait le tour de Beyrouth en signe de solidarité avec les activistes arrêtés depuis dix jours.

Des centaines de personnes ont répondu samedi à l’appel du mouvement citoyen « Vous Puez ! » et ont manifesté à travers Beyrouth pour réclamer la libération de deux activistes arrêtés depuis les émeutes du 8 octobre. Il s’agit de Waref Sleiman et Pierre Hachache.

Lire la suite

Manifestation à Beyrouth : de la colère et des gaz lacrymogènes

Iloubnan, 9 octobre 2015 :

La manifestation du collectif Vous Puez a hier a fait plusieurs blesses parmi les protestataires et les forces de l’ordre. Les vitrines de plusieurs établissements du centre ville ont été mises à sac. L’entrée de l’hôtel Le Gray a également été pris pour cible. Voici le déroulé des événements.

Un peu après 18h, les manifestants du mouvement « Vous Puez », rassemblés place Riad Solh dans le centre-ville de Beyrouth, avancent vers l’immeuble du quotidien an-Nahar. Plus tôt dans la journée, des blocs de bétons avaient été installés devant le bâtiment  par les forces de sécurité en prévision de la manifestation. Des barbelés en protègent également les alentours.

Lire la suite

Liban : manifestation devant la centrale électrique de Jiyeh

L’Orient le Jour, 3 octobre 2015 :

Plusieurs citoyens ont manifesté samedi devant la centrale électrique de Jiyeh, au sud de Beyrouth, à l’appel du mouvement « Nous réclamons des comptes ».

Les manifestants ont brandi le slogan « une seule facture, non deux », en allusion aux factures des générateurs privés que paient les Libanais afin d’assurer le complément de courant électrique. Ils ont également qualifié l’installation électrique de « polluante » et de « source d’émissions cancérigènes ».

Marché populaire en réponse à l’anti-communisme de l’Association des commerçants de Beyrouth

L’Orient le Jour, 20 septembre 2015 :

Plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblés dans la soirée de samedi dans le centre-ville de Beyrouth pour protester contre les propos tenus par le président de l’Association des commerçants de Beyrouth, Nicolas Chammas, qui avait estimé que « les infiltrés les plus dangereux du mouvement civil sont les communistes et les marxistes qui tentent d’entraîner le pays dans une guerre de classes ».

Place Riad Solh, le groupe « Nous réclamons des comptes », à l’origine de l’appel à manifester, a improvisé un « marché populaire » (appelé « Souk Abou Rakhousa », bazar bon marché, en français), afin « que le peuple se réapproprie le centre-ville de Beyrouth, sans que celui-ci ne soit accaparé par les grosses fortunes ».

Lire la suite

La crise des déchets continue de cristalliser la colère des Libanais

http://www.rfi.fr

Liban_1_0Des milliers de manifestants se sont à nouveau réunis mercredi à Beyrouth près des centres du pouvoir. Ils contestent la corruption de la classe politique libanaise, à l’origine selon eux de l’état de déliquescence du pays. Depuis fin août, la colère populaire s’est cristallisée autour de la crise des déchets, jetés depuis près de deux mois dans des décharges sauvages. Le gouvernement a annoncé avoir trouvé un plan d’action, mais la colère ne retombe pas.

Place des Martyrs, dans le centre de Beyrouth, la capitale libanaise. Des milliers de manifestants scandent le slogan des révolutions arabes de 2011. Le peuple veut la chute du régime. Le ras-le-bol face aux services publics défaillants permet, de façon inédite, de maintenir la mobilisation, explique Lucien Bou Rjeily, du collectif « Vous puez », à l’origine des manifestations. « Il y a vraiment beaucoup de citoyens qui sentent que l’Etat les déçoit. Ils veulent un certain changement, positif, et ils savent qu’unis ils peuvent aller à l’encontre de cette classe politique qui essaie de diviser pour garder le contrôle », analyse-t-il.

Lire la suite

Le collectif « Vous puez ! » appelle à manifester contre la corruption hors de Beyrouth

L’Orient le Jour, 5 septembre 2015 :

Le principal collectif citoyen à la tête des manifestations contre la classe politique organisées depuis deux semaines à Beyrouth, « Vous puez ! », a appelé à une mobilisation hors de Beyrouth. « La colère populaire contre le système corrompu n’est pas retombée… Les manifestations se poursuivent aujourd’hui et demain dans l’ensemble des régions libanaises », écrit le collectif sur sa page Facebook.

Il a appelé à des rassemblements hier à 18 heures sur la place de Tyr, au Liban-Sud, ainsi qu’à Zrariyé (caza de Saïda-Zahrani). Aujourd’hui, samedi, à la même heure, les militants ont invité les Libanais à manifester à Chtaura, à Beiteddine, ainsi qu’à Nabatiyé et à Marjeyoun.

Lire la suite