Archives de Catégorie: Haïti

Haïti : Répression d’une manifestation ouvrière

AlterPresse, 18 décembre 2013 :

Une manifestation d’ouvrières et d’ouvriers a été dispersée violemment par les agents de la Brigade d’intervention motorisée (Bim) sur la route de l’aéroport devant une usine située à l’entrée de Simon Pelé, ce mercredi 18 décembre 2013.

Ouvriers face aux forces de répression, 11 décembre 2013

Lors du mouvement, un membre d’« Antenne ouvrière », Edouardo Neyma, et un travailleur de « PaP sécurité », Walki Pierre, ont été arrêtés et emmenés au commissariat de Delmas 33 (périphérie nord) par des autorités policières.

Lors de leur arrestation, ils ont été violemment battus par les agents de la Bim, selon des témoignages fournis par Elipha Atenus, d’Antenne ouvrièrere, à l’agence d’information en ligne AlterPresse.

Lire la suite

Une organisation martiniquaise soutient les manifestations ouvrières en Haïti

Alter Presse, 12 décembre 2013 :

L’organisation martiniquaise Centrale démocratique martiniquaise des travailleurs (Cdmt) se dit totalement solidaire des manifestations ouvrières de ces trois derniers jours à Port-au-Prince réclamant un salaire minimum de 500 gourdes.

arton15657

« Comme tous les travailleurs du monde, celles et ceux d’Haïti ont le droit de défendre leurs conditions d’existence, d’exiger un prix décent pour la ’vente de leur force de travail’ », affirme le Cdmt dans une note transmise à AlterPresse.

Lire la suite

Haïti: Les patrons ferment les usines d’assemblage suite aux manifestations ouvrières

AlterPresse, 12 décembre 2013 :

Les patrons du secteur de l’assemblage, regroupés au sein de l’Association des industries d’Haïti (Adih) ont annoncé la fermeture ce 12 décembre des usines de sous-traitance de la zone métropolitaine suite aux protestations ouvrières contre le salaire minimum de 225 gourdes.

971723_10152047199124699_505209338_n

Dans une note parvenue à AlterPresse, l’association dit « informer les ouvriers et ouvrières que les entreprises d’assemblage et de textile de la zone métropolitaine seront fermées ce jeudi 12 décembre, ce en vue d’assurer la sécurité des employés et de leur lieu de travail ».

Lire la suite

Haïti : Nouvelle manifestation ouvrière pour les salaires

AlterPresse, 11 décembre 2013 :

Plusieurs centaines de manifestantes et manifestants, dont des ouvrières et ouvriers, pour la plupart de jeunes femmes, ont été forcés de se disperser et de rebrousser chemin au niveau de Delmas et Bourdon, ce mercredi 11 décembre 2013, observe l’agence en ligne AlterPresse.

arton15657

Ils et elles défilaient sur la route de Bourdon, en direction de l’hôtel Oasis, à Pétionville (Est), où se tient une réunion du Conseil supérieur des salaires (Css) qui a pris la décision de fixer le salaire minimum journalier, à partir de janvier 2014, à 225.00 gourdes (US $ 1.00 = 45.00 gourdes ; 1 euro = 63.00 gourdes aujourd’hui) dans la branche de la sous-traitance.

Lire la suite

Haïti-Manifestation : Des ouvriers d’usines textiles réclament un salaire minimum de 500 gourdes

P-au-P, 10 déc. 2013 [AlterPresse]Plusieurs centaines d’ouvrières et ouvriers haïtiens travaillant dans des industries d’assemblage, ont manifesté, ce 10 décembre 2013, dans plusieurs rues de Port-au-Prince pour revendiquer 500 gourdes comme salaire minimum.

1506765_10152047198334699_1054158856_n

Durant cette manifestation, qui a abouti devant le parlement, les ouvriers, pour la plupart des femmes, ont exprimé leur rejet du salaire minimum recommandé dernièrement par le Conseil supérieur des salaires (Css).

Fin novembre dernier, le Css, instance chargée d’assurer l’augmentation du salaire de tous les secteurs de travail du pays, a suggéré de faire passer de 200 à 225 gourdes le salaire minimum journalier pour le secteur des ouvriers des usines travaillant dans le textile.

« Cinq cents gourdes !, Patrons quand on a faim on ne joue pas », ont scandé les manifestants armés de branches d’arbre. Lire la suite

La restauration rapide en grève aux États-Unis

Radio Canada, 5 décembre 2013 :

Aux États-Unis, l’industrie de la restauration rapide se prépare à une autre journée de grève jeudi. Dans une centaine de grandes villes, des employés manifesteront pour réclamer une hausse du salaire minimum à 15 $US l’heure et le droit de se syndiquer.

Il s’agit de la deuxième journée de grève de cette envergure en quelques mois. En août dernier, des manifestants avaient paralysé le service dans les restaurants d’une soixantaine de grandes villes américaines. Le mouvement de protestation, qui a démarré l’an dernier à New York, ne cesse de prendre de l’ampleur.

Lire la suite

Haïti : Ouvriers momentanément en grève au parc industriel de Caracol

AlterPresse, 18 juillet 2013 :

Des ouvriers travaillant dans la construction au Parc industriel de Caracol (Pic) pour le compte de la compagnie de construction dominicaine Estrella ont observé un arrêt de travail le 16 juillet 2013 en vue d’exiger le paiement ponctuel de leurs salaires et l’amélioration des conditions sécuritaires de travail, selon des informations recueillies sur place.

« De nos 30 ou 31 jours de travail du mois, on ne nous paie que la moitié. Et ceci à la fin du mois ou la première semaine du mois qui suit. Ainsi pour continuer à vivre on doit contracter des dettes. C’est injuste. Nous voulons être payés à temps », déclare un ouvrier gréviste.

Ces Haïtiens et Haïtiennes qui n’ont signé aucun contrat d’embauche ne font pas partie d’un syndicat.

Lire la suite