Archives de Catégorie: Guyane

Débrayage et menace de grève au collège de Maripasoula

France Guyane, 8 septembre 2015 :

La rentrée des classes se déroule dans la même ambiance que la fin d’année scolaire, sur le plan social, au collège Gran-Man-Difou de Maripasoula. Soutenue par l’Unsa, l’équipe éducative a débrayé ce mardi et compte déposer un préavis de grève jeudi.

Dans un communiqué, la communauté éducative réclame « le rétablissement des deux postes d’assistants d’éducation (AED) supprimés dans un établissement déjà sous-doté, le maintien d’une classe dont la suppression entraîne un sureffectif notamment en cinquième (29 au lieu de 25 préconisés en éducation prioritaire) et la stabilisation de la situation administrative des agents éducatifs de l’internat ».

Lire la suite

Publicités

S.A Crédit moderne : la gréve a payé

Caraib Creaole News, 9 juillet 2015 :

Après 3 semaines de grève débutée le 17 juin 2015, en Guyane, en Martinique et en Guadeloupe, un protocole d’accord de fin de conflit a été signé hier soir.

Les employés de la SA Crédit Moderne Antilles Guyane, ont obtenu une augmentation de salaire annuel de 780 €. De même, ils ont obtenu une augmentation de leurs primes.

Lire la suite

1er Mai en Guyanne : Marche sur le barrage d’Iracoubo

France Guyanne, 24 avril 2015 :

Nous vous en parlions dans notre édition d’aujourd’hui, huit associations dont la Cimade, Aides et Médecins du monde ont formé plusieurs recours contre le barrage d’Iracoubo. Elles ne sont pas les seules. Ainsi, l’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) annonce qu’elle prépare également une manifestation contre le poste aux frontières de l’Ouest. Le syndicat appelle la population à se rassembler avec ses membres, le 1er mai prochain, à Iracoubo et à passer le barrage, à pied, sans présenter de papiers d’identité.

Un appel à la désobéissance pour protester contre l’entrave au droit de circulation que constitue le barrage selon l’UTG. « On nous impose une frontière à l’intérieur du pays, déclare la centrale UTG. On veut nous faire croire que le poste de contrôle sert à lutter contre la délinquance et a intercepter les mules : c’est de l’illusion. Ce barrage est une atteinte à notre dignité !».
Des bus partiront de la digue ronjon à 6 heures du matin et également de Kourou. Pour ceux qui souhaiteraient se rendre sur place avec l’UTG, les numéros suivants sont disponibles 0594 30 97 47 ou 0694 22 48 65. Un meeting se tiendra ensuite dans le bourg.

Lire la suite

Guyane : Le personnel de la Région « en souffrance »

France Guyane, 6 février 2015 :

Menace de grève au conseil régional. Ils sont près d’une centaine à avoir voté, mardi, un préavis de grève. Si les discussions, prévues demain avec le président, n’aboutissent pas, elle prendrait effet lundi. Mises au placard, harcèlement, boîtes mails infiltrées… Un groupe témoigne.

« Fatigués » d’attendre une rencontre avec le président de Région, une partie du personnel force la main en laissant profiler une grève. « C’est un ras-le-bol très ancien, qui touche plusieurs services […]. Et nous, on a droit à des phrases comme Je ne suis pas psychologue, ni assistant social. Ou Je peux travailler sans vous, c’est ce qu’a dit le président à son arrivée en 2010 » , lance Hector Porthos, secrétaire général du Spat (syndicat professionnel des agents territoriaux).

Lire la suite

Guyane : Pour un 1er Mai de lutte

France Guyane, 23 avril 2014 :

Pour le 1er mai prochain, l’UTG appelle à la traditionnelle manifestation pour la défense des travailleurs. Elle sera placée cette année sous le thème « Travayèr ka maché ka vansé! » Une manière pour la centrale de « réaffirmer que nous sommes un syndicat de lutte qui se doit d’être sur le terrain » , lance Albert Darnal, membre du bureau provisoire de la centrale UTG. « La lutte est quelque chose de concret, les travailleurs doivent marcher et se battre. »

Les travailleurs mais aussi « les associations représentatives et tous les syndicats » sont donc appelés à se mobiliser, mais aussi et surtout la jeunesse, « la première touchée par le chômage » . L’éducation sera aussi parmi les grandes revendications pour dénoncer « la volonté de déstructurer le système scolaire en Guyane » . Le rendez-vous est fixé à 8 heures devant le local de l’UTG, avenue digue Ronjon à Cayenne.

Fin de grève au Gpar

Samedi, à 1 heure du matin, un accord a été signé entre les grévistes et la direction du Groupement pétrolier avitaillement de Rochambeau (Gpar).

poing_leve« Nous avons obtenu l’embauche de trois avitailleurs en CDI, se réjouint Frédéric Simonard, porte-parole de l’UTG Gpar. Deux embauches seront réalisée au 1er juin, une autre au 1er septembre. » En outre, aucune sanction ne sera appliquée et aucune retenue de salaire ne sera effectuée pour les jours de grève. Pour le syndicat UTG Gpar, le bilan est donc satisfaisant. « Nous avons consolidé l’emploi de trois familles, insiste Frédéric Simonard. Le rôle d’un syndicat n’est pas d’empêcher les gens de travailler, mais charité bien ordonnée comme par soi. » Le syndicat confirme que la reprise du travail dans les conditions habituelles s’est faite dès samedi 6 heures.

http://www.franceguyane.fr/actualite/societe-social-emploi/fin-de-greve-au-gpar-160113.php

Cayenne : Deux mois de grève chez But

France-Guyanne, 31 octobre 2011 :

Les salariés du magasin But de la zone Terca, Cayenne, entament aujourd’hui leur deuxième mois de grève. Alors que le 25 octobre dernier, le juge des référés a débouté la direction du magasin de toutes ses demandes et a estimé que le barrage dressé par les grévistes n’empêchait pas la poursuite de l’activité commerciale de l’entreprise.

La direction avait alors huit jours pour faire appel. Aujourd’hui, les négociations sont au point mort.