Archives de Catégorie: Guadeloupe

1er Mai en Guadeloupe : rassemblement à Saint-François

France-Antilles, 29 avril 2016 :

Neuf organisations syndicales appellent à un rassemblement unitaire à Raisins Clairs/ Saint-François, ce dimanche 1er mai.

Ce dimanche, le rassemblement du 1er Mai réunira neuf organisations syndicales, à partir de 8 h 30, sur la plage des Raisins Clairs, à Saint-François. La Confédération française démocratique du travail (CFDT), la Confédération générale du travail de Guadeloupe (CGTG), le Syndicat national des collèges et lycées (Faen SNCL), Force Ouvrière (FO), la Fédération syndicale unitaire (FSU), Solidaires, le Syndicat des personnels de l’éducation en Guadeloupe (Speg), Sud PTT Gwa et l’Union générale des travailleurs de Guadeloupe (UGTG) appellent les travailleurs, les jeunes, les chômeurs et les retraités à les rejoindre pour une mobilisation unitaire.

Lire la suite

Publicités

Guadeloupe : Piquet de grève devant Canalsat

France Antilles, 3 mars 2016 :

Une trentaine de salariés de Canalsat, affiliés à l’UTC-UGTG (Union des travailleurs de la communication), tiennent depuis mercredi un piquet de grève devant le siège de la société, à Moudong Baie-Mahault, pour dénoncer le licenciement pour faute, jugé « abusif » , de l’un de leurs camarades. Selon le syndicat, la direction lui reprocherait la suppression de 200 réclamations d’abonnés sur les 10 000 enregistrées.

« Depuis quelque temps, nous vivons une dégradation de nos conditions de travail. Des salariés sont poussés vers la sortie par le biais de ruptures conventionnelles déguisées. Ils subissent pressions psychologiques et menaces » , indique Maïté Hubert, secrétaire général de l’UTC-UGTG.

Lire la suite

Guadeloupe : Grève des bus Karu’lis

France Antilles, 7 janvier 2016 :

Les chauffeurs, affiliés UGTG, de la société Stac (Société de Transport de l’Agglomération Centre), transport de passagers, ont débuté un mouvement de grève illimité, ce jeudi matin.

Des négociations ont eu lieu, dans l’après-midi, entre les grévistes et la direction mais elles ont échoué. Toutefois ce vendredi, un service minimum sera assuré par des entreprises sous traitantes sur le réseau Karu’lis.

Lire la suite

La grève se poursuit à Orange Caraïbe

France Antilles, 17 décembre 2015 :

Depuis mardi, certains agents d’Orange S. A. (ex-France Télécom) de Martinique, Guadeloupe et Guyane sont en grève. Ils dénoncent une situation de souffrance au travail, la mauvaise qualité du dialogue social et le management de la société.

Les sept points de la plate-forme de revendications ont été discutés entre vendredi et dimanche, mais aucun accord n’a été trouvé selon l’intersyndicale FO, Sud, CGTG, CFECGT, CGTM, CDMT et UTG.

Lire la suite

Mouvement de grève au Centre Courrier de Petit Canal

Guadeloupe 1ere, 1 octobre 2015 :

Les facteurs du Centre courrier de Petit Canal sont entrés en grève ce matin. Ils dénoncent l’absence de prise en compte de leurs doléances par leur direction. Le bureau de poste reste ouvert mais il n’y a pas de distribution de courrier.

A l’appel du syndicat SUD PTT GWA, les facteurs de Petit Canal se sont mis en grève ce matin. Une décision qui fait suite à deux rencontre infructueuses avec leur direction, la dernière a eu lieu mardi.

Lire la suite

S.A Crédit moderne : la gréve a payé

Caraib Creaole News, 9 juillet 2015 :

Après 3 semaines de grève débutée le 17 juin 2015, en Guyane, en Martinique et en Guadeloupe, un protocole d’accord de fin de conflit a été signé hier soir.

Les employés de la SA Crédit Moderne Antilles Guyane, ont obtenu une augmentation de salaire annuel de 780 €. De même, ils ont obtenu une augmentation de leurs primes.

Lire la suite

Agents de sécurité en grève au CHU de Pointe-à-Pitre

France Antilles, 6 juin 2015 :

Les salariés reprochent à la société qui les embauche de nombreux manquements.

Un mouvement de grève illimitée a débuté lundi chez les agents de sécurité au centre hospitalier universitaire (CHU) de Pointe-à-Pitre/Les Abymes. La vingtaine de grévistes, qui portent huit points de revendications, protestent notamment contre des conditions d’hygiène et de sécurité déplorables au local d’entrée, des salaires en retard, l’émission de chèques sans solde, le rappel des salaires de 2013-2014, le manque de zones de repos, le fait que l’employeur et le donneur d’ordre ne leur ont pas fourni un local de sécurité conforme aux règles d’hygiène et de sécurité et des négociations annuelles obligataires (NAO) qui n’ont jamais abouti.

Lire la suite