Archives de Catégorie: France

À Paris, des sans-papiers sur le chantier de la grève

L’Humanité, 12 septembre 2016 :

Vingt-cinq Maliens employés par un sous-traitant du BTP ont cessé le travail mercredi. Ils exigent des papiers et leurs fiches de paie. Un grave accident a déclenché leur lutte.

Avenue de Breteuil, dans le chic 7e arrondissement parisien, à quelques kilomètres à pied de la tour Eiffel et de l’esplanade des Invalides. Au no 47, des drapeaux CGT sont suspendus sur le grillage d’un bâtiment. « Traite des êtres humains, travail dissimulé, exploitation, ça suffit ! » peut-on lire sur une banderole. En grève, vingt-cinq travailleurs maliens occupent nuit et jour, depuis mercredi matin, la cour d’entrée du chantier de l’entreprise de bâtiment sous-traitante MT Bat-Immeubles. Avec le soutien de la CGT, ils réclament un contrat de travail, des fiches de paie rétroactives et une régularisation de leur situation.

Lire la suite

Publicités

Belfort : Mobilisation contre les licenciements à Alstom !

L’annonce de la fin de la production à Alstom Belfort et la suppression de 400 emplois dans cette usine est une attaque contre toute la population laborieuse du Territoire de Belfort. Un emploi supprimé dans une usine c’est environ trois emplois supprimés dans les entreprises de sous-traitance et les emplois induits (commerces, services, etc.).

Manifestation à Belfort le 12 septembre, 19 h, devant la mairie de Belfort avec les travailleuses et travailleurs de l’usine Alstom. Et le 15 septembre, à 10 heures Maison du Peuple, dans le cadre de la journée de grève nationale contre la loi travail et la politique anti-ouvrière du gouvernement.

Lire la suite

Fermeture Caterpillar Gosselies : Le site de Grenoble fera grève jeudi en solidarité

Belga, 9 septembre 2016 :

Le site Caterpillar de Grenoble en France sera en grève le 15 septembre prochain en solidarité avec les travailleurs du site de Gosselies (Charleroi), a confirmé vendredi Cathy Verhaeghe, déléguée principale Setca. Le personnel de Gosselies manifestera lui dans le centre de Charleroi le 16 septembre.

Depuis l’annonce de la fermeture du site Caterpillar de Gosselies, les deux sites ont parfois été présentés comme concurrents. Vendredi dernier, le groupe annonçait en effet son intention de fermer Gosselies et de déplacer certaines de ses productions vers Grenoble. En cours de semaine, les syndicats carolos ont toutefois nuancé ces glissements en précisant que Grenoble allait aussi perdre certaines productions.

Thiais : la CGT perturbe la visite de la ministre du Travail

Le Parisien, 8 septembre 2016 :

La CGT n’a pas dit son dernier mot. Ce jeudi, devant le magasin Tati, du centre commercial Belle-Epine, de Thiais, une quarantaine de militants attendait de pied ferme la ministre du Travail, Myriam El-Khomri, pour demander l’abrogation de la loi Travail. « Ce n’est pas au patronat de faire la loi », hurle la foule, menée par Benjamin Amar, responsable de la politique revendicative de la CGT Val-de-Marne.

« On va lui donner la médaille de la casse sociale », reprend-il en référence à la ministre, venue remettre la médaille du Travail à un responsable du magasin Tati. Après plus de deux heures d’attente sur le bitume, elle apparaît enfin, longe le bâtiment et disparaît en quelques secondes. Le rideau de fer se baisse, protégé par une rangée de policiers. Fin de l’action. « On n’a pas dit notre dernier mot, c’est que le début », promet Benjamin Amar, décidé.

Les facteurs gaillacois en grève

La Dépêche, 9 septembre 2016 :

Les facteurs ont manifesté hier leur mécontentement, devant l’agence postale de Gaillac. À l’appel de la CGT, ce mouvement de grève a été largement suivi par le personnel de distribution du courrier. Sur le piquet de grève, les facteurs informent les usagers des raisons de leur mouvement. «Pendant tout l’été, des tournées n’ont pas été effectuées. Les habitants n’ont eu leur courrier qu’un jour sur deux alors que l’engagement de la Poste est de distribuer 6 jours sur 7, s’insurge Géraldine Ramos, déléguée syndicale CGT. Les horaires de distribution sont décalés et les tournées se rallongent sans que l’on paye les heures supplémentaires. Nous voulons alerter la population sur la difficulté d’assurer notre mission de service publique.»

Précarité accentuée

Car côté négociation, l’organisation syndicale n’a rien obtenu selon elle , lors de la rencontre la veille avec la direction locale.

Lire la suite

Grève pour l’embauche des précaires à la fonderie alu

La Nouvelle République, 9 septembre 2016 :

Une partie des salariés de la fonderie alu étaient en grève hier. Ils réclament l’embauche des intérimaires présents dans l’entreprise.

fonderiealu

En dehors du cadre des négociations salariales annuelles, c’est le premier mouvement social d’importance à la fonderie alu depuis que Saint-Jean-Industrie a racheté l’entreprise ingrandaise à Montupet en 2012. Hier, à l’appel du syndicat CGT (*), syndicat majoritaire de la fonderie, une partie des salariés ont fait grève pour obtenir l’embauche des intérimaires présents dans l’entreprise, qui fabrique des pièces pour l’industrie automobile. Avant l’été, cette revendication avait déjà fait l’objet d’une pétition. Une initiative suivie par des débrayages fin juillet.

Lire la suite

Rassemblement contre les expulsions à Besançon

Ce jeudi 8 septembre, un nouveau rassemblement était organisé Place Pasteur à Besançon pour dénoncer les expulsions de familles réfugiées. Trois familles ont en effet été expulsées la semaine dernière par la Préfecture du Doubs, une autre fin juillet, et la Préfecture ne cache pas son intention d’expulser jusqu’à 80 familles dans les semaines qui viennent. Des chaises d’école ont été placées avec les noms des enfants scolarisés à Besançon et expulsés ou menacés d’expulsion. Cette nouvelle action était l’occasion d’appeler à la manifestation contre les expulsions le mercredi 21 septembre à 17 h 30 Place Pasteur (Besançon).

100_3703100_3704 Lire la suite