Archives de Catégorie: Cameroun

Les hôpitaux publics de Yaoundé paralysés par une grève

Star Africa, 2 juin 2015 :

Le mot d’ordre d’arrêt de travail, lancé depuis lundi par le Syndicat national des personnels des établissements/Entreprises du secteur de la santé du Cameroun (Cap/Santé) et le Syndicat national des personnels médico-sanitaires (SYNPEMS), est massivement suivi par cette catégorie de praticiens travaillant dans les hôpitaux publics de Yaoundé, a constaté APA, mardi.

Dans les principales structures sanitaires, les grévistes, en blouse de travail et qui réclament de meilleures conditions de vie et de travail, ont organisé des regroupements à l’entrée de ces officines et ils brandissent des pancartes résumant leurs revendications.

Lire la suite

Publicités

Grève lundi dans les hôpitaux au Cameroun

Camer, 30 mai 2015 :

Ils sont unis comme les cinq doigts d’une main et veulent se faire entendre par le gouvernement. Il s’agit ici des personnels des hôpitaux et autres administrations. Le 25 mai dernier, le Syndicat national des personnels médicaux sanitaires (Synpems) et Cap/santé, avaient organisé une rencontre avec le ministre de la Santé publique André Mama Fouda dans les locaux dudit ministère, afin d’essayer de trouver des solutions aux maux qui minent ce secteur au Cameroun. Mais, après consultation, rien n’a été fait. «Nous avons passé toute une soirée à discuter avec le ministre et ses proches. Mais jusqu’à présent il n’a pas réagi à nos doléances», déplore le président du Synpems.

Ayant donné un délai de 15 jours au ministre de la Santé publique pour répondre à leurs revendications, le président national des personnels médicaux sanitaires Hyacinthe Balla et ses collaborateurs ont décidé de réactiver le mot d’ordre de grève qui sera mis en application dès lundi prochain à 7h30 dans toutes les institutions hospitalières de la ville de Yaoundé et Douala.

Lire la suite

Cameroun : Grève illimitée dans le secteur postal

Cameroun24.net, le 12 mars 2015

APA – Douala (Cameroun) – Les employés de la Cameroon postal services (CAMPOST), l’entreprise postale publique, observent depuis le lundi 9 mars 2015, un mouvement de grève illimitée, ce qui perturbe énormément, le fonctionnement des activités.

Après une timidité constatée dès les premiers jours, le débrayage a gagné en intensité, non seulement parce que « tout le réseau postal national est touché par le mouvement, mais également parce que celle-ci est très suivie par le personnel », ont confié les manifestants jeudi à APA.

Au centre des revendications, la liquidation des droits sociaux consécutifs à la fusion entre l’ancienne Caisse d’épargne postale (CEP) et la Société nationale des postes (SONAPOSTE), qui a donné naissance, en avril 2004, à l’actuelle CAMPOST.

Grève illimitée à la Cameroon Postal Services

Egalement au cœur de contestation, la reconstitution des carrières des agents temporaires recrutés depuis plusieurs années, mais dont le statut est stagnant, ainsi que le paiement des prestations sociales des agents suspendues depuis au moins deux ans.

Lire la suite

Cameroun : Manifestation contre Boko Haram

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté, hier dans la ville portuaire camerounaise de Douala, pour dénoncer les agissements des islamistes nigérians de Boko Haram qui multiplient les raids meurtriers dans le nord du Cameroun, a  rapporté l’AFP. Les manifestants entendaient également apporter leur soutien aux forces de sécurité engagées contre les islamistes.

des villages complètement détruits par Boko Haram

des villages complètement détruits par Boko Haram

Les manifestants portaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire:  » je suis africain, je suis camerounais, je suis Kolofata ».

«Une marche citoyenne, cela concerne tout le monde pas seulement la population camerounaise, cela concerne le monde entier avec le problème du terrorisme qui est un problème social, politique et économique», a expliqué à l’AFP l’un des manifestants, Moïse Taken Enan: «donc nous avons décidé de marcher pour soutenir notre pays et le monde entier contre le terrorisme».

Lire la suite

Cameroun : 1500 ouvriers de CWE de nouveau en grève sur le chantier du barrage de Lom Pangar

Agence Ecofin, 10 novembre 2014 :

Les quelques 1500 ouvriers à l’œuvre sur le chantier de construction du barrage de Lom Pangar, dans la région de l’Est du Cameroun, sont de nouveau entrés en grève le 6 novembre 2014, pour une durée indéterminée, apprend-on de bonnes sources. Cette fois-ci, indiquent des sources concordantes, ces ouvriers recrutés par l’entreprise chinoise CWE, réclament le respect des engagements pris par leur employeur lors de précédentes grèves.

Il s’agit, par exemple, de leur immatriculation à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), et du paiement de certaines primes, dont celle du rendement. Des griefs déjà faits à CWE par le passé. Par exemple, au cours d’un arrêt de travail orchestré par les ouvriers du chantier de Lom Pangar du 25 juin au 3 juillet 2012, l’immatriculation à la CNPS était déjà parmi les revendications majeures des ouvriers.

Lire la suite

Cameroun: Une vie d’ouvriers au port de Kribi

237 Online, 23 juillet 2014 :

Chinois et Camerounais se côtoient au travail et vivent séparés dans les camps où manquent jusqu’à l’eau potable pour ces hommes et femmes qui chaque jour réalisent ce projet structurant du Cameroun.

Torse et pieds nus, le gaillard ne porte qu’un short d’un noir décoloré. Assis sur un tabouret à l’entrée de sa chambre, il avale d’une main le repas contenu dans une assiette qu’il tient de l’autre main. Du couscous de maïs qui baigne dans une sauce de pistache et de gombo assaisonnée de poisson fumé. Un plat que le robuste jeune homme, au tronc poilu, a lui-même concocté. Une fois son déjeuner terminé, le voilà qui saute dans son dortoir, enfile rapidement sa combinaison orange, ses bottes noires et son casque blanc. Bientôt 14h, l’heure de la reprise du travail, après la pose intervenue à 11h 30 sur le vaste site de construction du Complexe industrialoportuaire de Kribi. Ce dimanche 13 juillet est jour de travail ordinaire, puisqu’on travaille ici toute la semaine, de jour comme de nuit.

Lire la suite

Appel à la grève générale le 28 juillet au Cameroun

Cameroon Info, 20 juillet 2014 :

Malgré le répit accordé au gouvernement par les transporteurs qui avaient lancé un préavis de grève pour le 7 juillet avant de le suspendre deux jours avant, 12 centrales syndicales des travailleurs du Cameroun viennent de déposer un préavis de grève dans les services du Premier ministre camerounais, Philémon Yang. Parmi ces 12 centrales syndicats, se trouvent notamment la Centrale syndicale du secteur public (CSP) et la Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun (CSTC).

Ces syndicats appellent les travailleurs camerounais à une grève générale à compter du 28 juillet 2014, pour protester contre la hausse des prix des carburants, jugeant les mesures d’accompagnement prises par le gouvernement «insignifiantes». Les syndicalistes exigent une revalorisation des salaires dans les secteurs public et privé de 20%, l’augmentation du SMIG, des 28 000 francs Cfa actuels à 150 000 francs Cfa. la création d’un «Haut conseil du dialogue social» entre le gouvernement et les camerounais est également exigé par les syndicalistes dans leur préavis de grève.

Lire la suite