Archives de Catégorie: Allemagne

Heidenau : Manifestation un an après

Un an après les tentatives de pogroms à Heidenau (Saxe) contre des réfugiés, environ 150 personnes ont manifesté ce dimanche 21 août dans les rues de la ville contre le racisme, la xénophobie et l’extrême-droite.

Publicités

Dortmund : Manifestation contre la terreur d’extrême-droite

Après plusieurs agressions par des néo-nazis, et en particulier la tentative de meurtre (deux coups de couteau) d’un militant antifasciste membre de la Sozialistische Alternative (SAV, organisation trotskiste membre du Comité pour une Internationale Ouvrière) le 14 août, un grand nombre d’organisations (partis de gauche, d’extrême-gauche, associations de soutien aux réfugiés, groupes antifascistes, structures syndicales, clubs de foot, etc.) avaient décidé de manifester ce 20 août dans les rues de Dortmund, et en particulier dans le quartier de Dorstfeld infesté par des bandes néo-nazies.

Dortmund

Dans ce quartier en effet se concentrent des membres du parti néo-nazi « die Rechte » et de l’organisation interdite « Nationalen Widerstands Dortmund » qui agressent et sèment la terreur contre tous ceux qui ne correspondent à leur vision réactionnaire du monde (étrangers, homos, « gauchistes », etc.). De nombreux habitants ont fait savoir que cette manifestation était la bienvenue pour dire « stop » à ce climat.

Lire la suite

Iéna ne veut pas des néo-nazis !

Ce 17 août, à l’appel de Thügida (branche pour la Thuringe de l’organisation raciste Pegida), les néo-nazis avaient prévu une marche dans les rues de Iéna à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Rudolf Hess (ancien « adjoint du Führer », mort en détention le 17 août 1987).

jenam1

Dans la matinée, habitantes et habitants de la ville ont décoré les rues du quartier Damenviertel, là où devait se dérouler la marche des néo-nazis, avec des slogans antiracistes et antifascistes sur la route ou aux fenêtres des habitations. La veille, un local inhabité situé sur le chemin de la marche des racistes a été occupé et ne sera évacué qu’en début d’après-midi.

Lire la suite

Bayreuth : Reprise des protestations à l’usine BAT

Après le succès de la mobilisation du 22 juillet face aux 950 licenciements prévus à l’usine BAT (Brittish American Tobacco) de Bayreuth (Haute-Franconie), les protestations ont repris ce 16 août. Les traces des mains de 1300 travailleurs de l’usine ont été suspendu devant l’usine sur plus d’un kilomètres, accompagnées du message : « voilà les mains qui ont fait la richesse de l’entreprise ».

Un nouveau rassemblement est prévu ce mercredi 24 août à partir de 12 heures devant la porte principale de l’usine. Au delà des ouvrières et ouvriers de l’usine et leurs familles, ces licenciements et l’arrêt prévu de la production auront des conséquences pour toute la population de Bayreuth. BAT est en effet un des principaux employeurs de la ville et de nombreux ouvriers de la sous-traitance risquent aussi de perdre leurs emplois au nom des profits des actionnaires de BAT.

Mobilisation contre l’extrême-droite néo-nazie à Göttingen

Ce samedi 13 août, les néo-nazis du NPD avaient prévu un rassemblement à Göttingen (Basse-Saxe) dans le cadre des élections municipales de 2016. Dès le vendredi 12, la mobilisation contre les racistes a commencé avec une fête, « Göttingen rockt gegen rechts », sur la place de la gare, fête à laquelle ont participé plusieurs centaines de personnes

Gottinger000 Lire la suite

Manifestation de soutien aux réfugiés à Francfort (Main)

Plusieurs centaines de personnes, allemandes mais aussi réfugiées d’Afghanistan, de Somalie, d’Érythrée et d’ailleurs, ont manifesté ce samedi 13 août dans les rues de Francfort (Main) à l’appel du groupe « Refugees for Change ». Scandant des slogans comme „Kein Mensch ist illegal – Bleiberecht überall“ (« Aucun humain n’est illégal, droit au séjour partout ») ou „Say it loud, say it clear – Refugees are welcome here », les manifestants ont revendiqué le droit au séjour (contre les tentatives de considérer des pays comme l’Afghanistan ou l’Érythrée comme « pays sûrs ») et la possibilité de bénéficier de cours d’allemand et autres formations. Les manifestants ont également dénoncé les attaques racistes contre des réfugiés et des centres pour demandeurs d’asile. Lors du passage de la manifestation au centre-ville, de nombreux habitants ont affirmé leur solidarité avec les réfugiés et leurs revendications.

Rffm1 Lire la suite

Allemagne : Fin de la grève chez AMEOS

Après 12 semaines de grève, les employés des cliniques AMEOS à Osnabrück et Hildesheim ont repris le travail ce 10 août 2016.

A 91,7%, les salariés ont voté la reprise et accepté les dernières propositions patronales soit :

Lire la suite