Archives d’Auteur: Sans Compromis

Paris : McDonald’s condamné pour discrimination syndicale

La société avait licencié en 2014, un salarié militant à la CGT pour un retard. Elle va devoir l’indemniser.

Sans titre

rtl.fr, 17/09/2015

La CGT salue « une grande victoire ». McDonald’s a été condamné en appel pour « discrimination syndicale » après avoir licencié, en 2014, un salarié militant à la CGT. 

Dans son arrêt datant du 10 septembre, révélé par l’AFP ce jeudi 17 septembre, la Cour d’appel de Paris juge que le licenciement du plaignant « a été motivé par (son) activité syndicale ». La justice condamne la société McDonald’s Paris Sud, filiale de McDonald’s France, à poursuivre à titre provisoire le contrat de travail du plaignant, sous astreinte de 500 euros par jour de retard. La cour condamne aussi la société à verser 1.500 euros de dommages et intérêts au syndicat CGT McDonald’s Paris Île-de-France.  Lire la suite

Le vendeur filme sa pendaison sur son lieu de travail à Evreux

Un salarié de 45 ans s’est suicidé, ce week-end, sur les lieux de son travail à Renault-Dacia à Évreux. Le quadragénaire a laissé une lettre sur place où il accuse la direction de le harceler moralement. Et il a filmé son geste fatal.

Sébastien Colas, 45 ans, vendeur depuis cinq ans sur le site Dacia-Renault à Évreux qui compte 93 salariés, s’est pendu, ici, sur les lieux de son travail.

paris-normandie.fr, 31/08/2015

«Je demande que justice soit faite pour sa femme et ses enfants ». La famille de Sébastien Colas est en colère depuis sa mort.Ce vendeur de 45 ans s’est pendu, samedi en fin de matinée, vers 11 h 30, sur son lieu de travail dans les locaux de la concession automobile Renault-Dacia, située, rue Jacquard dans la zone industrielle de la Madeleine à Évreux (Eure) Lire la suite

Adax licencie au moins 18 personnes

lanouvellerepublique.fr, 14/08/2015

On l’a appris hier : au moins 18 salariés ont été licenciés le 19 juillet de l’entreprise Adax, qui fabrique des friandises pour animaux à Châtillon-sur-Thouet.

Le conditionnement des sticks pour chiens chez Adax.   (Photo archives NR)

Le conditionnement des sticks pour chiens chez Adax.
(Photo archives NR)

Il n’y a pas deux ans, en novembre 2013, nous consacrions un article économique à l’entreprise Adax (basée à Châtillon-sur-Thouet), intitulé « la friandise animale n’est pas aux abois ». Mais force est de constater que la situation positive présentée alors par le directeur, Stéphane Letellier, n’a pas perduré. Car on a appris hier que cette usine, qui fait partie du groupe danois BHJ, ne conserve plus à Châtillon-sur-Thouet (site de la Bressandière) que 5 salariés sur 28.

Cinq refus de départ négocié Lire la suite

L’EI détruit 1500 écoles en Irak

tdg.ch, 4/08/2015

Des centaines d’écoles de la région d’al-Anbar ont été la cible des islamistes armés.

Selon les derniers chiffres de l'ONU, plus de 70% des enfants déplacés à cause des combats en Irak n'ont plus accès à l'éducation.

Selon les derniers chiffres de l’ONU, plus de 70% des enfants déplacés à cause des combats en Irak n’ont plus accès à l’éducation.

Plus de 1500 écoles ont été «partiellement ou entièrement détruites» dans la seule province d’al-Anbar, la plus vaste d’Irak lors de combats entre force gouvernementale et les djihadistes, a fait savoir un porte-parole local ce lundi 4 août.

«Al-Anbar a été sérieusement frappée. (…) Plus de 1500 écoles ont été partiellement ou entièrement détruites», a déclaré Eid Ammash, porte-parole du Conseil de cette province. Une région qui s’étend de la frontière occidentale de l’Irak jusqu’à la banlieue de Bagdad et a été le théâtre de violents affrontements depuis début 2014, soit avant l’offensive du groupe Etat islamique (EI). Lire la suite

Manifestations en Iran contre l’arrestation d’une chirurgienne

iranmanif.org, 31 juillet 2015

Alors qu’une femme blessée au thorax dans une violente querelle familiale est amenée à l’hôpital de Mamassami, dans le sud de l’Iran, l’unique chirurgien de l’hôpital et de la région, une femme, Forough Ramzjoui, la prend en charge et la soigne. Pendant que la médecin remplit son dossier, la police arrive.

Un inspecteur estime que la malade va mal et exige la présence de la chirurgienne à son chevet. Celle-ci explique à l’enquêteur que les soins ont été donnés, que sa présence n’est pas nécessaire et qu’il n’a pas à se mêler des affaires médicales de cette patiente.

Lire la suite

Syrie – L’EI chassé de Hassaké

ledevoir.com, 29/07/2015

Beyrouth — L’armée et les forces kurdes syriennes, alliées de circonstances face à un redoutable ennemi commun, ont porté un coup dur au groupe djihadiste État islamique (EI) en le chassant mardi de Hassaké, une ville clé du nord-est du pays en guerre.

Après des victoires retentissantes dans le sillage de sa montée en puissance en 2013, EI a perdu ces derniers mois au profit des forces kurdes des localités du nord et l’est syriens, échouant à agrandir son «califat». Photo: Delil Souleiman Agence France-Presse

Après des victoires retentissantes dans le sillage de sa montée en puissance en 2013, EI a perdu ces derniers mois au profit des forces kurdes des localités du nord et l’est syriens, échouant à agrandir son «califat».
Photo: Delil Souleiman Agence France-Presse

Mercredi, le médiateur de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, doit s’adresser au Conseil de sécurité pour faire le bilan de ses consultations avec les acteurs du conflit en vue d’une éventuelle solution politique qui reste néanmoins très lointaine. Lire la suite

700 contrats en 30 ans avant d’être remercié : un intérimaire attaque Manpower

Un intérimaire, ayant travaillé pendant 30 ans pour la même entreprise en cumulant plus de 700 contrats d’intérim, attaque mercredi le géant de l’intérim Manpower devant les prud’hommes de Bobigny.

AFP/AFP/Archives - Un intérimaire, ayant travaillé pendant 30 ans pour la même entreprise en cumulant plus de 700 contrats d'intérim, attaque mercredi le géant de l'intérim Manpower

AFP/AFP/Archives – Un intérimaire, ayant travaillé pendant 30 ans pour la même entreprise en cumulant plus de 700 contrats d’intérim, attaque mercredi le géant de l’intérim Manpower

Travaillant pour Placoplatre dès 1982, à son arrivée en France, ce Malien de 55 ans a été mis à la porte fin 2013, parce qu’il « avait simplement demandé à être en CDI », raconte Régis Verbeke, le syndicaliste de Force Ouvrière (FO) qui l’a épaulé.

Manutentionnaire, puis cariste, l’intérimaire voulait un contrat stable pour avoir le droit de faire venir sa femme et ses enfants en France, a précisé ce délégué syndical central chez Manpower. Lire la suite