Les facteurs gaillacois en grève

La Dépêche, 9 septembre 2016 :

Les facteurs ont manifesté hier leur mécontentement, devant l’agence postale de Gaillac. À l’appel de la CGT, ce mouvement de grève a été largement suivi par le personnel de distribution du courrier. Sur le piquet de grève, les facteurs informent les usagers des raisons de leur mouvement. «Pendant tout l’été, des tournées n’ont pas été effectuées. Les habitants n’ont eu leur courrier qu’un jour sur deux alors que l’engagement de la Poste est de distribuer 6 jours sur 7, s’insurge Géraldine Ramos, déléguée syndicale CGT. Les horaires de distribution sont décalés et les tournées se rallongent sans que l’on paye les heures supplémentaires. Nous voulons alerter la population sur la difficulté d’assurer notre mission de service publique.»

Précarité accentuée

Car côté négociation, l’organisation syndicale n’a rien obtenu selon elle , lors de la rencontre la veille avec la direction locale.

Pour la CGT, les effectifs ne sont plus suffisants pour assurer correctement les 24 tournées sur le gaillacois (Gaillac, Cadalen, Técou, Brens, Aussac, Fénols, Sénouillac, Montans, Rivières). «De 31 facteurs, nous sommes passés à 18 en activité. Les départs à la retraite ne sont pas remplacés et on a de plus en plus recours à l’emploi précaire. Sur 24 tournées, il y a 10 CDD».

La direction reconnaît les difficultés estivales, par l’intermédiaire de son service communication. «Nous avons eu un cumul d’absences qui a généré ce mouvement. Mais nous avons réalisé un recrutement de CDD et depuis une semaine toutes les tournées sont couvertes. Il nous faut coller au trafic du courrier qui baisse chaque année de 6 à 7 %».

Pour Cendrine Cadars, secrétaire départementale CGT, il y a effectivement une baisse de trafic. «Si le facteur a moins de lettres dans son sac, il a plus de kilomètres à parcourir. On est en milieu rural. On nous donne aussi de nouvelles prestations sans contrepartie comme la distribution des annuaires, la collecte des colis dans les boîtes aux lettres. Si le service courrier est déficitaire, La Poste a réalisé son chiffre d’affaires dès le premier trimestre. Elle a touché 3 millions de CICE qui devraient servir à l’emploi mais ce n’est pas le cas. C’est la qualité du service aux usagers qui en subit les conséquences».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s