Cisjordanie : les étudiants de Birzeit en grève contre la hausse des droits d’inscription

RFI, 5 septembre 2016 :

Depuis une semaine, les étudiants de la plus prestigieuse université palestinienne de Cisjordanie sont en grève. Les étudiants de Birzeit refusent de commencer les cours si les frais d’inscriptions ne sont pas réduits. En moyenne, cette année les inscrits doivent débourser 20% supplémentaires par rapport à l’an dernier. L’université répond qu’elle est en déficit et réclame un geste du gouvernement palestinien. Un mouvement de grève qui fait mauvais effet pour les autorités palestiniennes alors que se profilent les élections municipales.

Réunie avec une centaine d’autres étudiants au milieu du campus, Miriam Eini, étudiante en 4e année d’anglais, tient une pancarte réclamant la suppression de la hausse de ses frais d’inscription.

« Année après année, ils augmentent les tarifs et beaucoup d’étudiants ne peuvent plus payer, explique-t-elle. On demande que l’université trouve une autre solution et que nous n’ayons pas à mettre la main à la poche. »

Partisan de la grève, Fouad Massad, étudiant en droit, tient lui le gouvernement palestinien responsable de cette situation : « Je ne pense pas que la pression doit être mise sur l’université. C’est la responsabilité de l’Etat de proposer un enseignement gratuit. Ce n’est pas le problème d’une personne ou d’une université. »

« Au gouvernement de dégager des financements »

De son côté, l’université de Birzeit assure devoir faire face à des dépenses supplémentaires. Professeur au sein du département d’architecture de l’université, Salem Dawaba espère qu’un compromis sera trouvé pour que les cours débutent rapidement.

« Toutes les institutions supérieures qui ne sont pas publiques sont déjà en déficit chaque année, détaille l’enseignant. C’est au gouvernement de dégager des financements pour les universités. Seule une infime partie du budget, à peine 2%, est destinée à l’éducation supérieure. C’est pour cela que nous en sommes là aujourd’hui. »

Les étudiants promettent de poursuivre le mouvement jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s