La grève se poursuit à Sainte-Croix

Arc Info, 31 août 2016 :

Les six ouvriers polonais, accompagnés de quatre syndicalistes d’Unia, s’apprêtent à passer une deuxième nuit sur le chantier d’Alpen Peak. Ils poursuivent la grève contre l’entreprise neuchâteloise.

Unia déclare avoir la preuve irréfutable de l’exploitation des Polonais, qui auraient travaillé pour 9 francs de l’heure. Le syndicat tient une conférence de presse demain à Sainte-Croix.

Quant à Alpen Peak, l’entreprise réfute toutes les accusations en bloc et dit avoir tous les documents pour prouver sa bonne foi. Sur le terrain, la situation s’envenime.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s