Grève nationale des postes de péages au Burkina Faso

Le Faso, 18 août 2016 :

La coordination nationale des comités CGTB (Confédération générale du travail du Burkina) des péages du Burkina Faso avec les comités régionaux de la CGTB du territoire sont en grève depuis le lundi 16 Août dernier. Cette grève de 72h est suivie dans la région du Sud-ouest.

Après deux Sit-in de 48h et une grève de 48h, la coordination nationale des comités CGTB des péages du Burkina Faso avec les comités régionaux de la CGTB sont à nouveau en grève. Ils observent du 16 au 19 Août une grève de 72h. Dans leur plateforme minimale revendicative, les agents des péages demandent au gouvernement l’annulation pure et simple et sans condition de la concession des postes de péages, un statut clair et une définition du plan de carrière des agents de péages.

Joint au téléphone, Antoine Gouyir Somda, président du comité régional CGTB du Sud-Ouest affirme que le mot d’ordre de grève est largement suivi et qu’aucune taxe de péage n’a été encaissée. Pour M. Somda, cette grève occasionne naturellement des pertes énormes mais n’ayant pas le choix, « nous sommes obligés d’utiliser tous les voies et moyens pour avoir gain de cause ». Au poste de péage de la cité du Bafuji situé sur l’axe Gaoua –Kampti, aucun agent ne s’y trouvait à notre passage. Seulement deux agents de police assuraient la sécurité des lieux. Le passage est donc libre pour les usagers.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s