Cameroun : Les ouvriers de l’autoroute Kribi-Lolabe en grève

Cameroon-Info, 10 juillet 2016 :

Ils réclament de meilleures conditions de travail et le remboursement des frais déduits de leurs salaires pour le paiement des allocations de la CNPS et des impôts.

Les ouvriers de la China Engeneering Compagny (CHEC) sont en colère. Ceci malgré la médiation du Préfet de l’Océan qui avait trouvé un terrain d’entente le 21 juin dernier. Quinze jours seulement après la grève du 16 au 21 juin 2016, les employés appartenant à l’équipe de Lolabe ont observé de mercredi à jeudi dernier un arrêt de travail.

Selon Le Messager du vendredi 8 juillet 2016, ils réclament de meilleures conditions de travail. Au cœur des revendications se trouve la prise en charge des ouvriers malades et accidentés, mais également les problèmes de salaire. «En plus de cela, on nous prélève les frais relatifs aux allocations de la CNPS et les impôts pour quarante, voire cinquante mille francs. Pourtant à la CNPS, on ne nous reconnait pas comme étant affiliés. Nous bulletins de paie portent de faux matricules. Nous travaillons chaque jour dans des conditions difficiles. Quand nous sommes malades, nous ne sommes pas pris en charge», se désolent les ouvriers.

D’après le journal, une plateforme d’entente devait avoir lieu le vendredi 8 juillet entre les responsables de l’entreprise chinoise et les ouvriers. La crainte reste cependant de voir les responsables de CHEC ne pas appliquer les résolutions arrêtées comme c’est souvent le cas.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s