Au Pays-Basque, le PS empêché de tenir son « université d’été »

L’Express, 9 juillet 2016 :

A Cambo-lès-Bains, des militants opposés à la loi Travail ont fait irruption dans le local qui accueillait ce samedi « l’université » de la fédération locale du Parti socialiste. L’événement a été annulé.

Faut-il y voir la démonstration du théorème de Jean-Christophe Cambadélis? L' »université d’été » organisée par le Parti socialiste (PS) à Cambo-lès-Bains, une bourgade des Pyrénées-Atlantiques, a été interrompue samedi par la vive irruption d’opposants à la loi Travail.

Dès 08h30, une trentaine de membres du collectif Jusqu’au Retrait, actif dans le Pays-Basque, et des militants du syndicat basque LAB, se sont immiscés dans la salle municipale en scandant des slogans anti-loi Travail. Leur intrusion a empêché tout tenue des débats, forçant le PS à suspendre dès 10 heures leur événement.

Quelque cinquante militants socialistes s’étaient réunis plus tôt dans la matinée à l’occasion d’une « université d’été » dans un local municipal de la commune. Comme en réponse à l’annulation de la grande université d’été nantaise, qui avait vocation à être remplacée par des « universités régionales, décentralisées », qui restent à organiser.

Après l’adoption sans vote du texte à l’Assemblée nationale, ce genre d’accueil tumultueux risque bien de se répéter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s