Archives quotidiennes : 08/07/2016

La grève à la Polyclinique Bordeaux Rive Droite se durcit

Sud Ouest, 7 juillet 2016 :

La grève à la Polyclinique Bordeaux Rive Droite se durcit. L’établissement situé aux Quatre Pavillons, peu habitué aux mouvements sociaux, assure le service minimum en dialyse, à la maternité et aux urgences même si le nombre de personnels s’avère insuffisant. Dans ce cas, des soignants grévistes sont réquisitionnés. Ils travaillent donc mais sont en grève. Ils portent, généralement, une inscription collée sur leur blouse.

Hier après-midi, des personnels administratifs et soignants campaient devant l’entrée de la polyclinique tandis que d’autres distribuaient des tracts aux passants et aux conducteurs aux abords de l’établissement afin d’expliquer pourquoi ils font grève.

Lire la suite

Manifs contre la loi Travail: 32 peines de prison ferme

Selon les chiffres indiquées jeudi par le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas, entre le 9 mars et le 5 juillet, il y a eu lors des manifestations contre la loi travail :

  • 896 personnes placées en garde à vue
  • 32 personnes condamnées à des peines de prison ferme
  • 59 personnes condamnées à des peines de prison avec sursis simple dont 23 avec mise à l’épreuve.

repress.jpg

Fürth dans la rue contre l’extrême-droite raciste

Quelques images de Fürth (Moyenne-Franconie) ce 7 juillet où 600 habitantes et habitants sont descendus dans la rue pour siffler et huer les racistes de Pegida qui, eux, n’étaient que 33.

Furth04Furth01 Lire la suite

Maine-et-Loire : Les croque-morts en grève pour sauver une collègue

Le Courrier de l’Ouest, 7 juillet 2016 :

Un mouvement de grève touche depuis ce jeudi les Pompes funèbres générales (PFG). La CGT accuse l’entreprise d’avoir licencié abusivement une salariée. La direction assure, elle, que les fautes sont bien réelles.

angers-des-croque-morts-font-la-greve-pour-une-de-leurs-collegues

Ce jeudi, 10 salariés sur les 69 que compte le secteur d’Angers, Le Mans, Chinon (13 agences) étaient en grève pour soutenir une de leur collègue victime, selon eux, d’un licenciement abusif. Tous dénoncent également des conditions de travail déplorables.

Lire la suite