Manifs contre la loi Travail: 32 peines de prison ferme

Selon les chiffres indiquées jeudi par le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas, entre le 9 mars et le 5 juillet, il y a eu lors des manifestations contre la loi travail :

  • 896 personnes placées en garde à vue
  • 32 personnes condamnées à des peines de prison ferme
  • 59 personnes condamnées à des peines de prison avec sursis simple dont 23 avec mise à l’épreuve.

repress.jpg

Publicités

Une réponse à “Manifs contre la loi Travail: 32 peines de prison ferme

  1. On peut donc dire qu’il y a des prisonniers politiques en France. Il faut obtenir leur libération en même temps que le retrait de la loi !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s