Zimbabwe: répression policière brutale d’une manifestation de chauffeurs de bus

Mali Actu, 4 juillet 2016 :

La police a réprimé à coups de matraque et de gaz lacrymogènes une manifestation de chauffeurs de transports publics qui protestaient lundi à Harare contre la corruption policière, un nouveau signe du mécontentement croissant de la population, a constaté un correspondant de l’AFP.

Les manifestants ont bloqué des routes et mis le feu à des pneus dans l’est de la capitale zimbabwéenne, avant d’être dispersés par la police avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

« La police zimbabwéenne est consciente que des personnes veulent provoquer des troubles », a réagi la porte-parole de la police, Charity Charamba, lors d’une conférence de presse.

« C’est la raison pour laquelle des officiers de police ont été déployés en nombre pour gérer tout désordre public », a-t-elle poursuivi, précisant qu’au moins 30 personnes avaient été arrêtées lundi.

La grogne grandit au Zimbabwe depuis plusieurs mois et les manifestations, habituellement rares dans ce pays dirigé d’une main de fer par Robert Mugabe depuis 36 ans, se multiplient.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s