Colère contre un projet d’incinérateur en Chine

Euronews, 4 juillet 2016 :

Un policier chinois qui passe à tabac des personnes en train de manifester pacifiquement. C‘était ce dimanche à Zhaoqing, dans la province du Guangdong, dans le sud-est du pays.

Les manifestants voulaient dénoncer le projet de construction d’un incinérateur, un projet qu’ils jugent trop polluant. Mais les autorités ne l’entendent pas ainsi. D’où la répression exercée contre les contestataires. Ce lundi, 21 personnes étaient détenues pour avoir ainsi manifester.

Plusieurs projets d’incinérateurs sont engagés dans le pays, mais ils suscitent l’opposition des habitants qui dénoncent les risques sur l’environnement et sur leur santé.

RFI, 4 juillet 2016 :

Le sud de la Chine a été secoué par des heurts violents ce week-end. Des habitants manifestaient contre un projet d’incinérateur, dans la province de Canton.Une construction soupçonnée de polluer l’eau de la rivière, toute proche. Des incidents qui sont de nouveaux signes de la colère, qui monte dans le pays. Un pays où dans les campagnes, 80% de l’eau des nappes phréatiques n’est pas potable.

La version officielle sur les heurts violents à Lubu se lit ainsi : « Des agitateurs ont incité les masses à s’attaquer à la mairie ». Des policiers auraient été blessés, une vingtaine de manifestants arrêtés.

L’incinérateur qui soulève la colère dans cette ville de 70 000 habitants doit être construit tout près de la rivière Xi. Selon une habitante, citée par l’agence de presse AP, la pollution de l’air et de l’eau inquiète, la rivière étant la source d’eau potable de la ville.

Le gouvernement local a annoncé avoir stoppé le projet, mais les habitants ne lui font pas confiance. Ce lundi, quelques milliers d’entre eux sont à nouveau descendus dans la rue.

Soucieux pour leur santé et alertés par de nombreuses catastrophes industrielles, de plus en plus de Chinois bravent l’interdiction de manifester, parfois avec succès. Comme dans la ville portuaire de Xiamen où les autorités ont dû abandonner la construction d’une usine de produits chimiques en 2007. La même usine, finalement réalisée à Zhangzou, plus au nord, avait fait parler d’elle l’an passé lorsqu’un violent incendie y a fait de nombreux blessés.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s