Loi travail : poursuite des actions en Provence

France 3 Provence-Alpes, 10 juin 2016 :

Les syndicats poursuivent leurs actions dans toute la région Paca, contre la loi travail. En pleine période de l’Euro 2016, ils espèrent peser plus que jamais sur le gouvernement, et annoncent que la mobilisation  » ne diminue pas ».

Ce vendredi, Bernard Bergamini, secrétaire général de l’union départementale FO, a annoncé au cours d’une conférence de presse :

« La mobilisation ne diminue pas, contrairement à ce que peut dire le gouvernement, au contraire elle prend de l’ampleur ».

« Pour l’Euro, rien n’est exclu, le gouvernement doit se rendre compte de la situation qu’il a créée », a-t-il ajouté.

« La mobilisation a une tendance réelle à s’enraciner. Nous ne sommes pas en grève contre l’Euro, mais nous serons très attentifs à ce que ceux qui veulent exercer leur droit de grève puissent le faire », a renchéri Olivier Mateu, secrétaire général de l’UD13 de la CGT.

Blocages dans les déchets et les transports

Diverses actions de blocage et grèves se poursuivaient vendredi dans les Bouches-du-Rhône dans le secteur du traitement des déchets, des activités portuaires et des chemins de fer, a-t-on appris de sources syndicales.

Depuis vendredi, environ 25% des 100 salariés de la déchetterie Sita Suez aux Pennes-Mirabeau, se sont mis en grève, a déclaré Yann Manneval, un responsable CGT. Une opération de tractage était en cours et l’accès au site était bloqué en fin de matinée.

A Fos-sur-Mer, le Centre de traitement multi-filières des déchets ménagers (groupe Everé) qui emploie quelque 150 salariés est touché depuis mercredi matin. 60 % du personnel de terrain sont en grève, selon la direction.
Aucun camion de déchets ne pénètre dans le site, et l’incinérateur ne fonctionne plus depuis la nuit de mercredi à jeudi, a précisé vendredi la direction. Ce centre multi-filières, qui comprend un centre de tri, un incinérateur et des unités de
méthanisation et compostage, est unique en France.

A Marseille cependant, les éboueurs ne sont pas en grève et continuent de ramasser les ordures, il n’y a pas d’amoncellement de poubelles dans les rues.

Dans le Grand port de Marseille, une quarantaine de navires transportant des vracs liquides (hydrocarbures et gaz) étaient immobilisés vendredi, en rade ou à quai sur les deux terminaux pétroliers bloqués de Fos-sur-Mer et de Lavera.

Les 13 et 14 juin, une grève des marins CGT devrait affecter les compagnies Corsica Linea (ex-SNCM) et la Méridionale, qui desservent la Corse.
Côté cheminots, le mouvement a été reconduit chez les contrôleurs et les conducteurs à Marseille et à Avignon, a indiqué la CGT.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s