Nouvelle journée de mobilisation contre la loi travail à EDF

Le Figaro, 9 juin 2016 :

Le secteur de l’énergie était encore « dans l’action » jeudi pour demander le retrait de la loi travail, avec une baisse de production de 3.000 MW et de multiples initiatives sur tout le territoire, a indiqué la fédération CGT Mines Energie.

Intrusion à la centrale du Tricastin

Depuis mercredi, « les salariés des IEG (industries électriques et gazières) avec la CGT sont de nouveau et encore entrés dans l’action » et, après une baisse de charge de « 2.200 MW » mercredi, celle-ci atteint « 3.000 MW » jeudi matin, annonce la CGT dans un communiqué.

Selon la fédération, des arrêts de travail sont notamment observés dans les centrales nucléaires du Blayais, au Bugey, à Fessenheim, à Paluel et au Tricastin, ainsi qu’à Golfech. La centrale thermique de Porcheville (Yvelines) est aussi « toujours bloquée ». Les salariés organisent aussi par endroits des opérations de filtrage d’accès aux sites de travail (Golfech, Saint-Laurent), des rassemblements ou des distributions de tracts.

Jeudi dernier, la CGT-Énergie avait revendiqué des baisses de charges de plus de 5.000 MW et le passage en tarif heures creuses de « 1.200.000 foyers » en région parisienne. Une coupure d’électricité géante avait aussi privé de courant environ 125.000 foyers pendant 1h30 dans la région de Saint-Nazaire. Le courant avait aussi été coupé dans plusieurs locaux du Medef.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s