Poitiers : Menace de grève le jour du bac de philo

Centre Presse, 8 juin 2016 :

Un préavis de grève a été déposé pour le 15 juin, jour de l’épreuve de philosophie, à Poitiers. Les syndicats exigent le retrait de la loi Travail.

Après les blocages de raffineries, les coupures de courants, les occupations de postes d’aiguillage et les barrages routiers, les syndicats ont imaginé une nouvelle forme d’action pour exiger le retrait du projet de loi Travail: le chantage au baccalauréat. À Poitiers, les personnels d’enseignement du lycée Louis-Armand et Auguste-Perret ont déposé un préavis de grève pour le mercredi 15 juin, jour de la première épreuve écrite du baccalauréat, celle de philosophie. La décision a été prise lors de l’assemblée générale qui s’est tenue jeudi dernier.

« Après trois mois de mouvement social et de grèves, nous participerons à la grande manifestation à Paris pour le retrait de la loi Travail le 14 juin », écrivent-ils dans un communiqué. « Si le gouvernement persistait dans sa stratégie de la tension et du refus de dialogue, nous envisagerions la grève le 15 juin. »

« Pas de gaîté de coeur »

Les personnels de l’Education nationale, et plus largement ceux de la fonction publique, ne sont pourtant pas concernés par la loi Travail. « Nous avons vu ce qui s’est passé avec la réforme des retraites; on peut penser que si les accords d’entreprises remplacent les accords de branches dans le privé, cela ouvrira rapidement la porte à des droits différents en fonction de chaque rectorat », estime Pascal Canaud, le représentant du syndicat SNES-FSU qui dénonce au passage l’augmentation du nombre d’élèves par classe au lycée Louis-Armand et Auguste-Perret ainsi que la fin du redoublement pour réduire les effectifs.
La menace d’une grève le jour du bac ne semble-t-elle pas disproportionnée au syndicaliste alors que le statut des professeurs n’est pas remis en cause? « On ne le fait pas de gaieté de coeur », assure Pascal Canaud. « Si on va à l’extrémité de faire grève ce jour-là c’est avec l’espoir que nous n’ayons pas à faire grève. On verra ce qu’elle est la réponse du gouvernement à la manifestation du 14. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s