LOI « TRAVAILLE ! » : ILS VEULENT DISPOSER DE NOS VIES POUR LEURS PROFITS !

Article de Leone Lantana paru dans le n°66 du bulletin Communisme-Ouvrier de juin 2016

Le gouvernement, conforté par la position de certaines centrales syndicales, se défend d’avancées inédites pour intégrer dans la loi les grandes transformations du monde du travail. Entre l’ère numérique et la précarité de l’emploi, la modernité se teinte de passéisme lorsqu’on demande aux travailleur/ses de passer leur vie, leur temps à être exploité-es et toujours exploitables.

Le droit à la déconnexion et le télétravail, défendus comme un droit au repos et une manière de mieux s’investir dans sa vie privée, seraient encadrés par la négociation collective. Un accord ou une charte devrait changer la vie de celles et ceux qui ne comptent plus leurs heures.

Le Code du travail interdit déjà le travail dissimulé, le travail qu’on ne dit pas car on l’effectue le soir ou chez soi. Il pose également des limites à la charge de travail supportée par les salarié-es au forfait, exhortant les employeurs à respecter leur vie privée. Pourquoi ces règles ne sont-elles pas déjà respectées ? Avec la loi El Khomri, tout se passe comme s’il fallait obliger les salariés à limiter leur investissement dans le travail et déresponsabiliser l’employeur en cas de sur-travail. Ce n’est pas comme si les jugements des tribunaux s’étaient multipliés en faveur des salarié-es concluant de fait aux torts des employeurs.

Cette loi vient donc pointer les dérives de l’entreprise où le salarié est sommé de s’investir tel un militant inconditionnel, mais ne vient certainement pas protéger celles et ceux qui refusent de sacrifier leur vie. Au contraire, elle les désarme.

Le projet de loi se targue également de valoriser les temps hors travail pour la validation des acquis de l’expérience (bénévolat, service civique et tutorat) et de contribuer à la professionnalisation tout au long de la vie par capitalisation des droits à la formation. Vaste programme pour celles et ceux que l’on destine au décrochage scolaire, au chômage, à l’emploi précaire, à l’inaptitude de fin de carrière ! Toutes et tous repartiront avec leur bonus d’heures de formation dans le but é-vi-dent de « renforcer l’autonomie et la liberté d’action » du titulaire du compte… enfin surtout de l’aider à boucher les trous sur son CV (et faire baisser artificiellement le nombre de demandeurs d’emploi, ne l’oublions pas ! ).

Le gouvernement a pourtant omis un détail, pourtant de taille, dans la mise en place de ces comptes personnels : abonder les comptes en banque des privé-es d’emploi !
On n’en parle peu mais la dernière convention de l’Union nationale interprofessionnelle pour l’emploi dans l’industrie et le commerce (UNEDIC) sur l’assurance chômage (2014) a vidé de son sens l’annexe 4 sur l’emploi discontinu, pourtant plus adapté aux contrats à durée déterminée (CDD) à la chaîne et à l’intérim sans fin, en les faisant basculer au régime général et par là-même en divisant par deux leurs indemnités journalières. Et la loi El Khomri, pour couronner le tout, vient replacer une disposition dans la loi permettant à Pôle Emploi de récupérer elle-même les trop perçus sur les droits à indemnités en cours. Cette pratique avait été invalidée par le Conseil d’État, alors que Pôle Emploi retirait à des chômeurs et chômeuses tout moyen de subsistance sans procédure ni recours.

Le projet de loi, dans sa rédaction actuelle, assume pleinement la nécessité de légiférer pour casser la jurisprudence des tribunaux encore trop protectrice vis-à-vis des travailleur/ses et des chômeur/ses.

Pour la défense de nos droits, toutes et tous solidaires contre le passage en force de cette loi !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s