CONTRE LA MISÈRE ET L’EXPLOITATION : LA PUISSANCE DE LA CLASSE OUVRIÈRE !

Edito du n°66 du bulletin Communisme-Ouvrier de juin 2016

Après une semaine de mobilisation des routiers, de grèves à la SNCF et de blocages des dépôts pétroliers, de ports et de zones industrielles, le mouvement contre la loi El Khomri a pris une autre tournure à compter du vendredi 20 mai. Une à une les raffineries et d’autres entreprises pétrochimiques ont voté la grève, grève qui s’est propagée, touchant la production d’énergie par exemple. Plus que les manifestations, il est intéressant de souligner des mobilisations réussies dans plusieurs usines PSA comme à Valenciennes, Vesoul ou Mulhouse, sans parler de la lutte des employés d’Amazon. A partir du 31 mai, c’est à la SNCF que commence une grève reconductible, ainsi qu’à la RATP à compter du 2 juin…

Ce ne sont pas les « actions citoyennes » et autres affrontements de fin de manifestation qui font trembler les capitalistes, mais bien notre force organisée à nous les travailleuses et travailleurs, nous qui produisons toutes les richesses et assurons tous les services. Par cette force, nous pouvons obtenir le retrait de la loi travail, et bien plus, nous pouvons imposer nos revendications et même renverser la société capitaliste. Il serait temps en effet d’en finir avec la dictature de cette petite minorité de capitalistes qui s’engraissent sur notre dos et que ce soit à celles et ceux qui produisent les richesses, à celles et ceux qui font tourner l’économie, à la classe ouvrière de s’emparer du pouvoir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s