Un train retardé par des manifestants après une interpellation ce matin, à Reims

L’Union, 2 juin 2016 :

Le train Reims-Paris de 14 h 15 a subi un retard d’une trentaine de minutes. Des manifestants, certains affiliés à la CGT, protestaient contre l’interpellation d’un jeune homme ce matin en marge du rassemblement contre la loi travail.

Un jeune de 19 ans a été interpellé ce matin par la police, vers 11 h 30, en marge d’une manifestation contre la loi travail dans le centre-ville de Reims, dans des circonstances qui restent à préciser. Il aurait été arrêté avec une banderole publicitaire.

Un groupe d’une quarantaine de manifestants s’est déplacé en début d’après-midi à l’hôtel de police, pour obtenir des informations. Selon Thomas Roze, secrétaire adjoint de l’Union locale de la CGT, ils auraient été « mal reçus par la police, sans même un mot sur la raison de l’interpellation. On nous bloque l’accès à l’accueil depuis deux heures ». Un groupe d’une vingtaine de personnes s’est alors rendu à la gare de Reims, pour « protester pacifiquement ». Positionnés à la tête du train en direction de Paris de 14 h 15, ils ont été dispersés, dans le calme, vers 14 h 45 par les forces de l’ordre.

Ils étaient toujours postés devant l’hôtel de police à 15 h 30.« Nous allons nous concerter pour déterminer quelles actions mener par la suite, indique Thomas Roze. Pour créer de la tension dans un mouvement, on ne s’y prendrait pas autrement… »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s