Trois manifestants condamnés à de la prison ferme ce 30 mai

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Ce lundi 30 mai, trois manifestants opposés à la loi travail ont été à Amiens, Nantes et Tours condamnés à des peines de prison ferme, respectivement à un mois (et neuf avec sursis), six mois (plus deux mois de révocation de sursis) et neuf mois fermes.

repress.jpg

Ces condamnations lourdes entrent dans un contexte plus général de répression exercée depuis le début du mouvement contre la loi travail et plus largement contre le mouvement ouvrier (condamnation à neuf mois de prison ferme pour huit ouvriers de Goodyear par exemple). Celles et ceux qui sont arrêtés, depuis le 9 mars, lors des manifestations le sont parce qu’ils courent moins vite, sont plus facilement repérable, bref au hasard.

Solidaires dans les grèves et les manifestations, solidaires face à la répression ! Relaxe de toutes les manifestantes et de tous les manifestants interpellés depuis le 9 mars !

Pétition : Relaxe de toutes les manifestantes et de tous les manifestants interpellés depuis le 9 mars !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s