Macron à Valenciennes : les alentours de la sous-préfecture bouclés

La Voix du Nord, 31 mai 2016 :

Emmanuel Macron est attendu de pied ferme par FO, la CGT et Sud solidaires ce mardi matin. Tous lui ont réservé un comité d’accueil. Jean-Paul Delahaie, secrétaire de l’union locale FO, invite les militants à se rassembler à 10h devant la sous-préfecture, pour dire non à la loi Travail. Le ministre se sait attendu.

Blocage ce 31 mai au rond point de la prison

Il s’en est expliqué dans une interview réalisée lundi après-midi, à son ministère, à Bercy. Le ministre ne craint pas les manifestants. Il a même prévu d’aller à leur rencontre : « Je vais écouter ce qu’ils ont à me dire. Ça donne lieu à des débats plus ou moins vigoureux. Je considère que le vrai respect, c’est d’aller au contact des salariés, de les écouter, de leur dire la vision que l’on porte des choses et les réforme en lesquelles on croit. »

Finalement, pour ce deuxième déplacement en un an dans le Valenciennois, le ministre ne se rendra pas chez Vallourec. Il débutera sa longue visite (6 heures quand même) par une table ronde à la sous-préfecture où il sera bien évidemment question de Vallourec. Il poursuivra au centre AFPA de La Sentinelle où sera évoquée la formation des salariés licenciés. Ceux de Vallourec qui travailleront demain chez Safran en sont l’illustration. Enfin, chez Simmons, il viendra dire comment l’Etat a aidé Percepa à reprendre l’entreprise sans trop de casse sociale.

Les syndicats au rendez-vous

Le ministre de l’Économie est attendu ce mardi dès 10 heures en sous-préfecture de Valenciennes. Pour une visite qui, après une table ronde où sera abordé, entre autres, le sujet Vallourec, doit le conduire à l’AFPA de La Sentinelle puis à l’usine Simmons de Saint-Amand, dont le groupe vient tout juste de sortir de redressement judiciaire.

En pleine contestation sur la loi travail, le turbulent ministre de François Hollande, à la une de l’actualité avec son mouvement En marche, se sait attendu par les syndicats, en particulier SUD Solidaires et la CGT.

D’ailleurs, ceux-ci jouent au chat et à la souris avec les forces de l’ordre depuis ce mardi matin dans l’hypercentre de Valenciennes, faubourg de Paris en particulier, et avenue des Dentellières, où se trouve la sous-préfecture, dont l’accès est complètement bouclé. Plusieurs centaines de CRS ont été déployés à cet effet et, pour le moment, empêchent toute action des manifestants.

Arrivé en sous-préfecture, le ministre anime en ce moment même une réunion avec les élus du secteur et de la Région sur le thème de la réindustrialisation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s