Poste de Rivesaltes : Un militant CGT menacé de deux ans de mise à pied !

L’Indépendant, 28 mai 2016 :

Un militant encourt deux ans de mise à pied. Il s’agit tout simplement de l’une des plus longues grèves de l’histoire de La Poste. Cela fait près de six mois que les facteurs de Rivesaltes luttent pour défendre l’emploi et le service public.

C’est dans ce contexte que le représentant syndical CGT des postiers rivesaltais Alexandre Pignon passera en conseil de discipline ce mardi à Montpellier. « On était prêt à arrêter la grève, souligne ce dernier. On a réussi à gagner quatorze emplois sur le département. Mais lorsqu’on a commencé à négocier pour la reprise du travail, le volet disciplinaire est revenu sur la table. »

« Calomnie »

Ce que la direction reproche au représentant syndical ? « Ils m’accusent notamment d’avoir agressé le directeur de la poste de Rivesaltes, répond Alexandre Pignon. Mais c’est de la pure calomnie ! » Le secrétaire départemental de la CGT, Pierre Place, acquiesce : « On a les arguments pour démontrer que tout ça est un coup monté. C’est de la diffamation. Ça relève du pénal. Chacun devra prendre ses responsabilités. » Pour Pierre Place, cela ne fait aucun doute : à travers Alexandre Pignon, c’est la CGT et le syndicalisme de lutte dans son ensemble qui sont visés. Raison de plus pour sortir la grosse artillerie. 66 Le syndicat a également affrété deux bus pour permettre aux soutiens du militant de se rendre à Montpellier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s