Vos gueules ! A la classe ouvrière de parler !

Article publié par l‘Initiative Communiste-Ouvrière :

Avec l’intensification du mouvement pour le retrait de la loi travail, et en particulier la puissante grève lancée dans la pétrochimie et son extension vers d’autres secteurs d’activité, tous les serviteurs politiques de la bourgeoisie y font de leurs déclarations pour condamner les grévistes, les blocages et la principale organisation ouvrière en France qu’est la CGT.

Fos1

A l’extrême-droite, Marine Le Pen, dont le programme, outre son répugnant racisme, a toujours été de museler le monde du travail, souhaite l’interdiction de toute manifestation. Coppé demande des interventions policières pour débloquer les dépôts de carburants… ce qui est, et avec violence, appliqué par Valls encore ce mardi matin à Fos-sur-Mer.

Au niveau du gouvernement, la ministre du patronat El Khomri ose parler de « prise d’otage » et Valls va jusqu’à déclarer qu’il est « inacceptable qu’une minorité veuille prendre en otage notre démocratie ».

Elle est belle leur démocratie ! Une démocratie où une infime minorité de patrons et d’actionnaires voient leurs fortunes grossir de jour en jour, tandis que nous, travailleuses et travailleurs, retraités ou au chômage, avons de plus en plus de mal à joindre les deux bouts. Une démocratie où, pour engraisser toujours plus les actionnaires, on condamne des milliers et des milliers d’ouvrières et d’ouvriers, parfois des régions entières, au chômage et à la misère. Une démocratie où, à l’atelier, ou bureau ou sur le chantier, on nous dit que si on n’est pas content on n’a qu’à aller pointer à Pôle Emploi, où chaque jour, comme chez Orange, Lidl ou ailleurs, des collègues tombent victimes de la souffrance au travail, des conditions de travail qui se dégradent et de la charge de travail de plus en plus insupportable. Elle est belle leur démocratie où, géré par la gauche ou par la droite, l’Etat n’est qu’un instrument au service des capitalistes.

S’il y a une minorité qui nous prend en otage, c’est cette minorité de patrons et d’actionnaires avec leur chantage à l’emploi ! Et c’est justement parce que nous refusons que cela soit pire que depuis bientôt trois mois nous sommes en lutte pour le retrait de la loi travail !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s