Grève à la raffinerie ExxonMobil de Notre-Dame-de-Gravenchon

PORT-JEROME (Normandie). Réunis ce mardi 24 mai aux premières heures de la matinée en assemblée générale, les salariés de la raffinerie ExxonMobil de Port-Jérôme/Notre-Dame-de-Gravenchon près du Havre (Seine-Maritime) ont voté la grève.

image

Ils rejoignent dans la grève leurs camarades de la raffinerie Total de Gonfreville L’Orcher.

La production de cette raffinerie qui irrigue la région parisienne va s’arrêter progressivement.

L’entrée dans le mouvement des salariés d’ExxonMobil ne faisait plus aucun doute depuis quelques heures.

« Aujourd’hui seules les raffineries ExxonMobil alimentent les stations services, en particulier le bassin parisien, écrivait le lundi 23 mai la CGT d’ExxonMobil sur son blog. C’est pourquoi Emmanuel Valls a utilisé les grands moyens « anti-démocratiques » en dépêchant un bataillon de CRS pour encercler la zone de Port-Jérôme Gravenchon. Valls espère donc empêcher tout blocage de la raffinerie mais le réel pouvoir des salariés ExxonMobil est bien l’arrêt complet de toute expédition de produits raffinés de la raffinerie. »

(Extrait Paris-Normandie, 24 /05 )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s