Archives quotidiennes : 22/05/2016

Savoie : Routiers de toute l’Europe, unissons-nous !

France 3 Alpes, 22 mai 2016 :

C’est désormais un rituel en Savoie. Un dimanche par an, des routiers de la région organisent un barbecue sur une aire de l’A43, et invitent leurs homologues européens. L’occasion d’échanger sur les conditions de travail et même sur la Loi Travail qui a poussé les conducteurs français au blocage.

C’est la CGT des transports qui est l’origine de cette opération. Depuis 4 ans, les Européens de la route se retrouvent autour de brochettes. »On n’est pas des adversaires, ce sont les grands groupes de transport qui nous mènent la vide dure… à tous », justifie un syndicaliste qui pense à la concurrence déloyale dont sont souvent accusés les Européens de l’Est.

Lire la suite

A Donges, la raffinerie bloquée tout le week-end

A Donges, le blocage de la raffinerie a tenu tout le week-end. On craint une intervention des CRS pour disperser le blocage cette nuit, peut-être vers 4 h du matin lundi 23 mai. Un appel est lancé pour venir aider à maintenir le blocage.

donges Lire la suite

Loi travail: les routiers maintiennent la pression

Le Figaro, 22 mai 2016 :

Même s’ils ont obtenu du secrétaire d’État aux Transports l’assurance que le texte n’aura pas d’impact sur leur régime dérogatoire d’heures supplémentaires, ils restent déterminés à obtenir le retrait du texte.

Malgré des avancées obtenues de la part du gouvernement ce vendredi sur la question des heures supplémentaires, les routiers de la CGT et de Force ouvrière appellent à la poursuite des blocages des raffineries, mais aussi à des barrages filtrants, comme ceux des périphériques de Caen ou Rennes la semaine dernière. «La mobilisation a payé. C’est une première victoire, mais il reste encore de nombreux sujets à régler, comme celui de la majoration des heures de nuit qui serait appliquée à partir de minuit et non plus 22 heures», indique au Figaro Jérôme Vérité, secrétaire général de la Fédération des transports CGT.

Lire la suite

Rennes : Nouvelles des personnes arrêtées le 19 mai

Le 19 mai, 19 personnes, dont des syndicalistes de l’Union Syndicale Solidaires, ont été interpellées suite à une action « métro gratuit » à Rennes. Ce samedi 21 mai, suite à cette action, vingt personnes ont été mises en examen « dégradations en réunion sur des biens d’utilité publique et participation à une association de malfaiteurs ».

repress.jpg

Ces huit femmes et douze hommes âgés de 19 à 30 ans ont finalement échappé à la prison. En effet, les quatre magistrats instructeurs n’ont pas suivi le parquet, qui demandait leur placement en détention provisoire. Remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire strict, ils ont pour interdiction d’entrer en contact les uns avec les autres et devront pointer quotidiennement. « La plupart d’entre elles ont également interdiction de paraître au sein et aux abords des manifestations contre la loi travail et les violences policières », a précisé le parquet.

Visite d’Emmanuel Macron à Egletons : des manifestants séquestrés

L’Echo Info, 21 mai 2016 :

Ce samedi 21 mai 2016, le ministre de l’économie Emmanuel Macron a participé à la cérémonie de baptême de la promotion Serge Rampa à l’EATP d’Egletons (Ecole d’Application aux études des Travaux Publics). A l’appel de la CGT et du mouvement Nuit Debout, une centaine de manifestants sont venus interpeller le ministre sur la loi Travail et plus largement sur la politique libérale menée par le gouvernement socialiste.

Dès 9 heures, les manifestants se sont retrouvés sur le terrain de boules et l’espace camping car face à l’espace Ventadour où s’est tenue la réception d’après «célébration» de la promotion Rampa de l’EATP. Ils ont ensuite décidé de se rendre à l’EATP. A une centaine de mètres de l’établissement, la rue était barrée avec trois gendarmes en faction. Ce maigre cordon a facilement sauté et les manifestants ont réussi à arriver devant l’entrée principale de l’EATP. Les gendarmes mobiles sont rapidement arrivés pour les empêcher de pénétrer dans l’établissement…

Lire la suite

Antoine doit être libéré et relaxé !

Communiqué de l’Union Départementale CGT du Nord, 20 mai 2016 :

Notre camarade Antoine, injustement kidnappé par la police durant la manif lilloise de mardi 17 a refusé d’être jugé en comparution immédiate. Pour le punir le juge décide de le maintenir en détention provisoire jusqu’au procès le 9 juin ! Un jeune camarade du syndicat des lycéens CGT de Valenciennes a lui été libéré.

douchy2

L’union départementale CGT du Nord exige la libération immédiate d’Antoine. Nous appelons les syndicats et les militants à manifester leur solidarité en multipliant les motions auprès du Préfet, responsable de l’application de l’Etat d’urgence.

Lire la suite

Haulchin (Valenciennois): début du quatrième jour de blocage du dépôt pétrolier

Nord Eclair, 22 mai 2016 :

Les manifestants de la CGT et Sud sont toujours devant l’entrée des Entrepôts pétroliers de Valenciennes le long de la départementale entre Douchy-les-Mines et Haulchin. Pendant ce temps, au petit matin, le blocage à Dunkerque a été levé par les CRS.

Ambiance morose ce dimanche matin à Haulchin. Une vingtaine de militants sont regroupés sous un chapiteau pour prendre le café et le petit-déjeuner. La pluie fine tombe sans discontinuer. Et dans la nuit de samedi à dimanche, un orage violent s’est abattu sur le Denaisis. « Les camarades tenaient les piquets pour que ça ne s’envole pas », soupire ce syndicaliste.

Lire la suite