Archives quotidiennes : 21/05/2016

Le gouvernement lâche sur les heures suplémentaires dans le transport routier

Selon un communiqué des fédérations CGT et FO du transport de ce 21 mai, le gouvernement promet de maintenir, s’il le faut en modifiant un décret, la garantie de rémunération à 25% et 50% des heures supplémentaires dans le transport routier.

gouvernementlachehs

Les Fédérations CGT et FO appellent cependant à poursuivre le mouvement sur les autres aspects de la loi travail. Si cette promesse ne reste pas lettre-morte, comme la taxation des CDD, cela montre une fois encore que face à la mobilisation des travailleuses et des travailleurs le gouvernement est loin d’être « droit dans ses bottes », bien au contraire il craint la mobilisation ouvrière. Raison de plus de poursuivre et renforcer la lutte dans tous les secteurs d’activité jusqu’au retrait de la loi travail !

Publicités

Cournon : Le dépôt de carburant bloqué depuis 5 jours

Communiqué de l’Union Locale CGT de Cournon, 21 mai 2016 :

Depuis mardi 17 mai, des militant-e-s CGT bloquent l’accès et les sorties du dépôt de Total, à Cournon d’Auvergne.

Dès le mercredi, les salarié-e-s Total du site se sont mis en grève et ont rejoint le blocage. Lundi, ils voteront en AG la reconduction de leur grève, avec la visite du Délégué Syndical Central qui sera à Cournon.

Lire la suite

Raffinerie bloquée à Saint-Pol-sur-Mer (59)

Images de la raffinerie de Saint-Pol-sur-Mer (59) ce samedi matin à l’aube :

stpaulsmer1 Lire la suite

Riposte ouvrière aux provocations de Valls et du MEDEF

Article publié par l‘Initiative Communiste-Ouvrière :

En particulier dans l’Ouest du pays, les routiers ont bloqué plusieurs points névralgiques pendant trois jours. Valls, menteur comme un politicien en campagne électorale, a osé dire que la loi travail ne menaçait pas la rémunération des heures supplémentaires. C’est pourtant bien ce que permet la loi ! Dans un secteur comme le transport routier, avec une forte concurrence et de nombreuses petites entreprises sans aucune présence syndicale, les patrons, qui déjà « oublient » de payer certaines heures supplémentaires ou certaines primes, imposent des rythmes de travail et des heures interminables au détriment de la santé et de la sécurité des forçats de la route, arriveront facilement à imposer la baisse à 10% de la majoration des heures supplémentaires (contre 25% ou 50% aujourd’hui) au nom du « maintien de l’emploi ». Ce genre de chantage, on ne le connaît que trop, c’est « accepte une baisse du salaire ou une hausse du temps de travail sinon on te licencie », bref la forme patronale du vieux « la bourse ou la vie » des bandits de grands chemins du Moyen-Age. Et une fois le principe imposé dans certaines entreprises, il n’y aura plus, dans les autres, qu’à expliquer qu’il faut « s’aligner sur les prix de la concurrence » pour « rester compétitifs ».

clermontfer

Les routiers ont eu mille fois raison d’entrer en lutte ! Cet exemple du transport routier et des heures supplémentaires peut, avec l’application de la loi travail qui donne la possibilité au patronat d’imposer des accords d’entreprise avec des dispositions moins favorables aux salariés que le Code du Travail et les conventions collectives, se décliner dans tous les secteurs d’activité et sur d’autres aspects de nos droits collectifs comme par exemple le temps de travail.

Lire la suite

Donges : les dépôts de carburant bloqués

Ouest France, 21 mai 2016 :

Après le vote des salariés pour l’arrêt des installations jusqu’à vendredi, les accès aux dépôts de carburant face à la raffinerie restent bloqués.

La lutte est passée à un niveau supérieur, hier après-midi, avec le vote pour l’arrêt complet du site jusqu’à vendredi.

Lire la suite

Nord : nouveaux blocages des dépôts de carburant

AFP, 21 mai 2016 :

Quatre dépôts de carburant, dans le Dunkerquois et le Valenciennois, étaient à nouveau bloqués ou fermés samedi matin en raison d’un mouvement de protestation de manifestants demandant le retrait de la loi travail, a-t-on appris de sources concordantes.

« Les rangs continuent de grossir, le blocage continue, on est là jusqu’à au moins lundi. On attend les forces de l’ordre ou le retrait de la loi El Khomri », a déclaré à l’AFP Willy Dans, porte-parole du syndicat Sud dans le Valenciennois, au sujet du blocage du site de Douchy-les-Mines. Selon lui, une cinquantaine de manifestants sont présents sur les lieux.

Lire la suite

Un barrage réinstallé devant la raffinerie ExxonMobil près du Havre

Paris Normandie, 20 mai 2016 :

LE HAVRE (Normandie). Après avoir été levé aux alentours de 18 heures, ce vendredi 20 mai, le barrage qui filtre les entrées et les sorties de la raffinerie ExxonMobil à Port-Jérôme Notre-Dame-de-Gravenchon, près du Havre (Seine-Maritime), a été réinstallé en début de soirée par les opposants à la loi Travail.