Archives quotidiennes : 20/05/2016

Grève reconduite à Paris-Est

Ce vendredi, les cheminots de Paris-Est ont reconduit la grève pour le maintien du RH077 et contre la loi El Khomri jusqu’au lundi 23 mai.

paris-est

Grève reconduite jusqu’à lundi sur le port de Nantes-Saint-Nazaire

France 3 Pays de la Loire, 20 mai 2016 :

Les agents du grand port maritime de Nantes-Saint-Nazaire ont reconduit, jusqu’à lundi, un mouvement de grève entamé mardi pour protester contre la loi travail, lors d’une assemblée générale vendredi.

Une nouvelle assemblée du personnel se tiendra lundi matin à 8h00 pour décider des suites du mouvement, a-t-on appris de source syndicale. La grève empêche tout mouvement de bateaux en entrée et en sortie du port, et une dizaine de bâtiments se trouvaient vendredi matin en attente au large.

Lire la suite

La raffinerie de Feyzin vote la grève

France 3 Rhône-Alpes, 20 mai 2016 :

Les salariés de la raffinerie Total de Feyzin ont voté vendredi la mise à l’arrêt des installations, pour protester contre la loi travail. L’arrêt de la plateforme devrait prendre plusieurs jours afin de respecter les procédures de sécurité.

Contre la loi travail : La puissance de la classe ouvrière

Communiqué de l‘Initiative Communiste-Ouvrière :

Dans l’Ouest en particulier, le mouvement de ces derniers jours contre la loi El Khomri a démontré la puissance de la classe ouvrière. Trois jours seulement de grèves dans plusieurs secteurs de la classe ouvrière (transport routier, ports et docks, cheminots et pétrochimie) et de blocages de centres économiques stratégiques, ont fait hurler le MEDEF de Normandie à la mort.

19mstnaz

Selon le communiqué du MEDEF de Normandie, ce serait « 500 véhicules perdus » par jour par exemple pour la seule usine Renault de Sandouville. Et concernant les dépôts de carburant, le MEDEF craint « si le mouvement continuait, c’est bien toute la chaîne économique qui pourrait se retrouver à l’arrêt ». Les patrons en effet peuvent nous exploiter et nous licencier, mais ce ne sont pas eux, c’est nous et nous seuls, travailleuses et travailleurs, qui faisons tourner les usines. Dès que nous arrêtons la production, dès que nous occupons nos lieux de travail (dont les routes qui sont le lieu de travail des forçats de la route), plus rien ne tourne.

Lire la suite

Solidaires dans les grèves et les manifestations, solidaires face à la répression !

Communiqué de l‘Initiative Communiste-Ouvrière :

La lutte pour le retrait de la Loi El Khomri continue et avec elle le déchaînement répressif de l’appareil d’Etat. A Paris comme dans plusieurs régions, l’état d’urgence a été utilisée pour interdire de manifestation des militants… interdictions tellement peu argumentées qu’ à Paris, 9 d’entre elles sur 10 ont été annulées par le Tribunal Administratif. Ce 19 mai, la manifestation a été interdite à Nantes et au moins 66 manifestantes et manifestants ont été interpellés. A Rennes, ce sont 19 manifestantes et manifestants qui ont été interpellés suite à une action métro gratuit ce 19 mai.

repress

Aux interpellations arbitraires et violences policières s’ajoutent les condamnations expéditives à de lourdes peines.

A Rennes, suite à une tentative de manifestation non-déclarée samedi 14 mai, un homme de 28 ans a été condamné en comparution immédiate le 17 mai à six mois de prison ferme parce qu’il aurait jeté une canette en direction des force de police.

Lire la suite

Lille : Liberté pour Antoine !

Communiqué de l‘Initiative Communiste-Ouvrière :

Jeune militant CGT bien connu de Valenciennes, Antoine, 24 ans, a été arrêté lors de la manifestation du 17 mai à Lille. Refusant la comparution immédiate, cette « justice » expéditive qui ne permet pas de préparer sa défense, il est placé en détention provisoire jusqu’à son procès fixé au 9 juin. Il est actuellement incarcéré à la prison de Sequedin.

arrestation-antoine

Solidaire de toutes les victimes de la répression du mouvement social, l’Initiative Communiste-Ouvrière se joint à ses proches et à ses camarades pour demander la libération immédiate de ce jeune camarade.

Lire la suite

La raffinerie Total de Normandie, près du Havre, va s’arrêter

Ils peuvent déloger nos barrages, ils peuvent réprimer nos manifestations, mais ils ne pourront jamais nous remplacer dans nos usines, bref, « ils peuvent empêcher les fleurs de pousser, ils n’empêcheront jamais le printemps d’arriver. »

Paris Normandie, 20 mai 2016 :

Vendredi 20 mai 2016, les salariés de la raffinerie Total de Gonfreville-l’Orcher, près du Havre (Seine-Maritime) ont voté en faveur de l’arrêt de la raffinerie, en début d’après-midi. Les salariés vont procéder de fait à l’arrêt des unités en diminuant progressivement les débits et toutes les productions. Les assemblées générales sur les quatre autres raffineries Total de France sont en cours pour décider aussi d’un éventuel arrêt.