Archives quotidiennes : 18/05/2016

Grève des chauffeurs routiers : Le Havre paralysé

France TV Infos, 18 mai 2016 :

La grève des routiers contre la loi Travail continue ce mercredi 18 mai. De nombreux blocages ont été mis en place dans la ville du Havre où la circulation est très difficile.

horsdequestion

Le jour ne s’est pas encore levé sur Le Havre (Seine-Maritime) ce mercredi 18 mai. Les manifestants installent déjà les premiers barrages comme ils l’avaient promis. Des automobilistes tentent de passer en force, mais très vite les manifestants sont trop nombreux. Comme ici, une dizaine de barrages entourent la ville. L’expression d’une colère aussi noire que la fumée qui s’élève dans le ciel havrais.

Lire la suite

Publicités

Occupation du MEDEF à Grenoble

A l’appel de la CGT Métallurgie, une trentaine de personnes ont occupé ce 18 mai les locaux du MEDEF à Grenoble pour le retrait de la loi Travail.

18mGrenoble1 Lire la suite

Loi travail : les blocages provoquent des pénuries de carburant

Le Figaro, 18 mai 2016 :

La grogne sociale ne faiblit pas pour obtenir le retrait de la loi travail. Depuis mardi matin, les routiers et grévistes procèdent notamment à des blocages sur des sites pétroliers dans l’Hexagone. Certaines stations-service se retrouvent donc à court de carburants pour satisfaire la demande des automobilistes. Le secrétaire d’État chargé des Transports, Alain Vidalies, assure néanmoins qu’il n’existe «aucun risque de pénurie» de carburant à ce stade.

Mardi, les raffineries de Donges (Loire-Atlantique), La Mède (Bouches-du-Rhône) et du Havre (Seine-Maritime) étaient bloquées ou à l’arrêt. A Donges, l’activité a repris normalement malgré les blocages, ce mercredi, a confirmé un responsable au Figaro. Ce mercredi, la situation est particulièrement critique en Normandie: la raffinerie du Havre et plusieurs dépôts de carburants se révèlent inaccessibles. Les principaux accès au Havre sont bloqués, sauf l’accès nord, selon la préfecture de Seine-Maritime.

Lire la suite

Point sur la mobilisation contre Loi Travail ce mercredi : de Normandie à l’Auvergne, ça bloque !

Point sur la mobilisation ce mercredi 18 mai en Normandie et dans le Grand-Ouest.

Au Havre, Rouen, Caen, Rennes, Nantes et ailleurs en Normandie, la mobilisation ne faiblit pas ce mercredi. De nombreux barrages et blocages ainsi que les opérations escargot sont signalés.

image

Au Havre, il y a toujours 7 points de blocage recensés.

A Gonfreville-l’Orcher, près du Havre, l’accès à la raffinerie Total est toujours bloqué.
Au Grand Quevilly, près de Rouen, l’accès au terminal pétrolier Rubis n’est pas accessible.

Lire la suite

Ariège : Blocage de la zone industrielle de Gabriélat le 17 mai

La Dépêche, 17 mai 2016 :

L’intersyndicale opposée au projet de loi Travail passe à la vitesse supérieure en Ariège. Depuis ce matin, 5 heures, les syndicats, accompagnés de quelques sympathisants du mouvement « Nuit Debout », bloquent tous les accès à la zone économique de Gabriélat, située au nord de Pamiers.

A l’aide de palettes de bois et de pneus, une centaine de manifestants mène une initiative de blocage de l’économie inédite dans le département.

Un militant CGT toujours en garde-à-vue à Lille

Appel du Syndicat SEL CGT de Valenciennes, 18 mai 2016 :

Manif determinée hier à Valenciennes contre la Loi Travail, des bouchons monstres des 7h du mat. La manif n’est pas déclarée, on fait ce qu’on veut : CAF, pôle emplois,… sont envahis quelques instants. On remet ça jeudi, donc demain 10h place d’Armes !

repress

Hier après-midi on va à Lille, un camarade est arrêté : Antoine, pour rien au tout début de la manif. Il est toujours en garde à vue, on ne sait pas pourquoi il est gardé.

RDV CE SOIR 18H PLACE DE LA RÉPUBLIQUE A LILLE CONTRE LES VIOLENCES POLICIÈRES !

Aucun train mercredi en gare de Boulogne : la grève reconduite jeudi

La Voix du Nord, 18 mai 2016 :

Après les transporteurs mardi, ce sont les cheminots qui sont entrés en grève ce mercredi dans le cadre d’un mouvement national lancé à l’appel des syndicats Sud Rail et CGT Cheminots.

Dès 6h mercredi matin, les participants au mouvement social ont dressé un piquet de grève devant la gare de Boulogne. Pour l’occasion, ils avaient été rejoints par solidarité par des syndicalistes de Solidaires et de la CGT ainsi que par des membres du collectif Jeunes en lutte.

Lire la suite