Loi travail : les blocages provoquent des pénuries de carburant

Le Figaro, 18 mai 2016 :

La grogne sociale ne faiblit pas pour obtenir le retrait de la loi travail. Depuis mardi matin, les routiers et grévistes procèdent notamment à des blocages sur des sites pétroliers dans l’Hexagone. Certaines stations-service se retrouvent donc à court de carburants pour satisfaire la demande des automobilistes. Le secrétaire d’État chargé des Transports, Alain Vidalies, assure néanmoins qu’il n’existe «aucun risque de pénurie» de carburant à ce stade.

Mardi, les raffineries de Donges (Loire-Atlantique), La Mède (Bouches-du-Rhône) et du Havre (Seine-Maritime) étaient bloquées ou à l’arrêt. A Donges, l’activité a repris normalement malgré les blocages, ce mercredi, a confirmé un responsable au Figaro. Ce mercredi, la situation est particulièrement critique en Normandie: la raffinerie du Havre et plusieurs dépôts de carburants se révèlent inaccessibles. Les principaux accès au Havre sont bloqués, sauf l’accès nord, selon la préfecture de Seine-Maritime.

Résultat, de nombreuses stations-service voient leurs réserves s’amenuiser. Une cinquantaine d’établissements sont en situation de pénurie dans la région du Havre, de Caen, Rouen et Dieppe, recense le site Normandie Actu. «Nous sommes complètement à sec», confirme le gérant d’une station-service du Havre au Figaro. «Nous ne savons absolument pas si nous allons être approvisionnés aujourd’hui». «J’ai été obligé de fermer», renchérit un confrère de Caen. «Nous sommes impuissants, donc nous prenons notre mal en patience».
Pour Esso, «il n’a aucune raison de parler de pénurie»

D’autres, plus chanceux, ont pu bénéficier d’un approvisionnement dans la soirée de mardi. Mais tôt ce matin, les automobilistes se sont rués à la pompe. «La queue de véhicules pour accéder à la station est très longue», indique le responsable d’une station au nord du Havre au Figaro. «Un autre camion doit arriver dans la journée, mais nous sommes incapables de savoir dans quel délai nous serons livrés». En prévision de nouvelles pénuries, les forces de police du Havre ont ainsi réquisitionné deux stations-service, rapporte Normandie-Actu. Objectif, permettre aux véhicules d’urgence et d’intervention de se servir en priorité.

Une situation qui semble également s’être propagée en Loire-Atlantique, à la suite du mouvement de grève à la raffinerie de Donges. «Plusieurs stations-service à Guérande et Saint-Brevin, notamment, ont des difficultés pour s’approvisionner», confirme Fabien Privé Saint-Lanne, secrétaire général CGT à la plateforme Total de Donges, au Figaro. Ces difficultés risquent de ne pas s’améliorer dans le département, car le mouvement de grève doit reprendre jeudi à partir de 5h du matin, jusqu’à vendredi 13h. «Les camions de la raffinerie ne seront pas chargés», confirme Fabien Privé Saint-Lanne. «Aucune goutte de pétrole ne sortira».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s