Grève aux Impôts : Perpignan, point de départ d’une action nationale

L’Indépendant, 11 mai 2016 :

La mobilisation des agents des finances publiques du département est en train de faire du bruit dans tout l’Hexagone. Des initiatives similaires sont sur le point d’éclater en région, dans le Gard, notamment où une grève est annoncée.

L’écho du mouvement catalan se propagerait même jusqu’à Paris, où l’on se prépare à du mouvement. « Une contagion depuis Perpignan », comme le souligne Anne Guyot Welke, secrétaire national du syndicat Solidaires finances publiques. « Le ras-le-bol est général et il ne concerne pas seulement les P.-O. L’objectif, c’est d’aller maintenant plus loin. Au moment des paiements et des réclamations, les agents doivent garder la pression. Et on le dit, ce n’est pas de gaieté de cœur, mais c’est la seule réponse », poursuit-elle. À ses côtés, Florence Diot, secrétaire national FO partage le point de vue. « On espère que l’action fera tâche d’huile. Car ce n’est pas aux agents des finances à supporter la politique d’austérité budgétaire. Une politique qui accentue l’injustice fiscale entre les contribuables. Nous avons besoin d’un mouvement national, car les agents n’en peuvent plus, ici et partout en France ».

Sans réponse pour l’heure, de la direction générale des finances, les syndicats attendent néanmoins une réaction rapide vue l’ampleur de la mobilisation. « À Perpignan, une solution sera certainement apportée par peur de la propagation de la grève. Mais il faut veiller à ce que les personnels supplémentaires qui seront affectés ne déshabilleront pas d’autres services, ailleurs en France. Nous serons donc vigilants là dessus », confie encore Olivier Vadebout, secrétaire général CGT finances.

Des représentants syndicaux nationaux venus rencontrer hier (mercredi) les fonctionnaires perpignanais en colère. Des personnels qui assurent vouloir prolonger la grève jusqu’à la fin du mois. Ce jeudi, ce sont les agents de la résidence administrative de Céret qui prendront le relais du blocus du centre Côte Vermeille. Un centre qui accueille à cette époque des déclarations de revenus, fréquenté par quelque 2 000 usagers par jour.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s