Archives quotidiennes : 10/05/2016

Rassemblement à Paris devant l’assemblée nationale

AFP, 10 mai 2016 :

Des centaines (*) de personnes se sont rassemblées mardi devant l’Assemblée nationale à l’appel de Nuit debout afin de protester contre le recours à l’article 49-3 pour faire passer la loi travail, une « insulte au peuple » selon ce mouvement.

20 Minutes, 10 mai 2016, 20 h 54 :

Ils ont près de 500 (*), selon la préfecture de police, à manifester devant l’Assemblée aux cris de « Tout le monde emmerde le 49-3 », « la vraie démocratie, elle est ici », ou encore « Assemblée nationale assemblée du capital ». Des slogans tels que « libérez le Parlement » ou « Hollande démission » se faisaient également entendre.

Lire la suite

Publicités

Jeudi, nouvelle manifestation contre la « loi travail » à Strasbourg

Rue 89 Strasbourg, 10 mai 2016 :

Pour la sixième fois, jeudi 12 mai à 14h, les syndicats appellent à une manifestation pour dénoncer la loi réformant le code du travail, présenté par la ministre (PS) du Travail, Myriam El Khomri.

horsdequestion

Alors que le gouvernement a engagé sa responsabilité mardi devant les députés, les syndicats prévoient une forte mobilisation jeudi. Ils mobilisent contre ce texte depuis plus de deux mois. Le projet de loi doit encore passer devant le Sénat, puis revenir devant les députés en deuxième lecture le 17 mai.

Lire la suite

Les cheminots dans la rue pour défendre leurs conditions de travail

Paris Normandie, 10 mai 2016 :

Des milliers de cheminots battaient le pavé parisien mardi 10 mai, à l’appel de tous les syndicats, pour défendre des conditions de travail «de haut niveau», le jour d’une nouvelle réunion de négociation sur des règles communes aux salariés de la SNCF et de ses concurrents.

Venues de Lorraine, Normandie, Bretagne ou encore Languedoc-Roussillon, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées en fin de matinée devant la gare Montparnasse, a constaté une journaliste de l’AFP. La CGT a dit en attendre 13.000 pour cette journée.

Lire la suite

Nantes : Après le 49-3, une manifestation de plusieurs centaines de personnes

20 Minutes, 10 mai 2016 :

Quelques heures après que le premier ministre a été autorisé à utiliser le 49-3 pour la loi travail, la réaction ne s’est pas fait attendre. Au moins 200 manifestants, étudiants et salariés, se sont rassemblés dans le calme devant la préfecture, à Nantes, vers 18h30. « Le gouvernement a franchi la ligne jaune », estime Jean Brunacci, représentant de Solidaires, qui appelle à « durcir » le mouvement avec une grève reconductible.

« On ne s’attendait pas à ce que Manuel Valls aille jusque-là, avec toute cette protestation dans la rue, avance une étudiante en sociologie. J’ai peur que la violence ne s’arrête pas, mais en même temps je la comprends. Le gouvernement prend une décision radicale, alors qu’on leur dit juste « arrêtez tout ». »

Lire la suite

Dijon : manifestation pour la libération de trois jeunes interpellés ce mardi

Le Bien Public, 10 mai 2016 :

Ce mardi après-midi, à partir de 15 heures, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant le commissariat central de Dijon pour réclamer la libération de trois jeunes placés en garde à vue dans la journée suite au rassemblement lycéen qui s’est tenu à la mi-journée, place Wilson à Dijon.

Selon nos informations, deux des gardés à vue ont été interpellés pour entrave à la circulation tandis qu’un troisième est entendu pour des violences sur un représentant de l’ordre public.

Lire la suite

Besançon, manifestation spontanée contre la loi travail

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce mardi 10 mai au square Granvelle de Besançon, suite à un appel sur les réseaux sociaux, pour manifester contre la loi travail après que le gouvernement ait décidé de recourir au 49-3 à l’assemblée nationale.

20160510_202411

Après quelques prises de parole, les personnes présentes se sont dirigées devant la préfecture, puis dans les rues de Besançon, pour manifester leur refus de cette loi et revendiquer son retrait.

Correspondant ICO

Le 49.3 pour imposer la casse du code du travail

Communiqué de l‘Initiative Communiste-Ouvrière :

Le 49.3 pour imposer la casse du code du travail

Ce mardi 10 mai, Valls annonce l’utilisation du 49.3 pour faire passer en force la loi El Khomri de casse du Code du Travail.

image

Avec à peine 3% des députés issus des catégories ouvriers et employés, il est clair que le parlement ne saurait représenter les intérêts du monde du travail. Il n’empêche qu’avec plus de deux mois de mobilisation, avec des sondages qui indiquent que plus de 70% de la population s’oppose à cette loi travail, le gouvernement n’a plus aucune certitude de pouvoir faire passer sa loi.

Lire la suite