Périgueux : manifestation de soutien aux jumelles menacées d’expulsion

France Bleu, 9 mai 2016 :

Une manifestation est organisée lundi en fin de journée à Périgueux par la Ligue des Droits de l’Homme de Dordogne en soutien à Suada et Ingreta, des jumelles albanaises menacées d’expulsion.

C’est une étape supplémentaire dans leur combat pour faire rester les jumelles Suada et Ingreta en Dordogne. Lundi 9 mai à 17h15, la Ligue des Droits de l’Homme appelle à manifester à Périgueux pour faire réagir le Préfet pour que les deux sœurs puissent rester en Périgord.

« Nous voulons manifester parce que Monsieur le Préfet de Dordogne n’a pas daigné répondre à nos différents courriers pour lever leur assignation à résidence », explique Jean-Marie Lelièvre, le président de la Ligue des Droits de l’Homme en Dordogne.

Depuis plusieurs semaines, les jumelles qui étudient et résident en Dordogne avec leurs parents, sont assignées à résidence dans leur maison à Périgueux. De plus, elles sont soumises à une obligation de quitter le territoire (OQTF). A tout moment, le préfet peut décider de les expulser.

Des examens pour obtenir leur BTS

Mardi 10 mai, les jumelles passent leurs premiers examens de fin d’études, en vue d’obtenir leur BTS comptabilité. Ceux-ci auront lieu au lycée Laure Gatet, où elles étudient. Puis les 16 et 17 mai, elles doivent se rendre à Bordeaux passer d’autres examens. « Il faut donc que l’assignation soit levée à ce moment-là », s’exclame Jean-Marie Lelièvre, « puisque comment pourraient-elles aller à Bordeaux si elles sont assignées à résidence à Périgueux ? »

Cette manifestation a donc pour but de faire réagir le préfet de Dordogne et d’obtenir une réponse rapide sur la situation actuelle. « Qu’il nous dise au moins qu’il veuille ou non accorder la levée de l’assignation à résidence », affirme Jean-Marie Lelièvre.

Le rendez-vous est fixé à 17h15 devant le lycée Laure Gatet de Périgueux, avenue Georges Pompidou. En passant par le rond-point Yves Guéna, les manifestants rejoindront la préfecture. Une délégation demandera une entrevue immédiate avec le préfet pour « avoir une réponse à [leur] demande. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s