La Grèce paralysée par une grève générale

France Info, 6 mai 2016 :

Ce mouvement doit durer 48 heures. C’est la quatrième grève contre le gouvernement d’Alexis Tsipras depuis sa réélection en septembre 2015.

Athènes est à l’arrêt pendant 48 heures à cause d’une grève généralisée. « La Grèce est depuis six ans sous tutelle budgétaire de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) ce qui signifie des cures de rigueur à répétition, des ponctions successives sur les salaires et les retraites. Une pluie de taxes avec un résultat assez contestable », décrit Alexia Kefalas, correspondante à Athènes pour France 3. Comme le souligne la journaliste, 6 ans plus tard la dette grecque est toujours aussi abyssale. Le taux de chômage atteint 25% de la population active et la croissance est en berne.

95% des aides données aux banques

« Les nouvelles taxes que veut imposer le gouvernement ne pourront pas être payées. Elles vont booster l’évasion fiscale », souligne Alexia Kefalas. Selon une enquête allemande, sur les 220 milliards d’euros alloués à la Grèce, 95% ont été donnés directement aux banques européennes.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s